Loafer, adélaïde et derby long-wing : nos 3 premiers modèles bimatière !

 

On termine nos nouveautés avec 3 modèles que vous connaissez déjà :

 

La grosse nouveauté ne vient donc pas des différents patronages.

Mais des cuirs utilisés, car ce sont nos premiers modèles bimatière !

 

Ma façon de développer de nouveaux modèles n’a pas changé depuis la création de l’entreprise.

Je fonctionne au coup de cœur et en fonction de mes envies du moment (qui par définition évoluent avec le temps).

 

loafer bi matière

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Il y a quelques années je ne trouvais pas de charme particulier aux modèles bimatière.

Je les trouvais un peu “too much”.

 

Mais avec le temps (et en regardant une bonne quantité de photos), l’idée a fait son chemin.

Je les vois désormais comme LA pièce forte d’une tenue estivale qui viendra apporter une touche discrète d’originalité.

A tel point que j’ai décidé de vous proposer ces 3 modèles.

A vous de me dire si j’ai bien fait :)

 

Adélaïde bi-matières

Adélaïde bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Afin de ne pas multiplier les risques, nous sommes restés sur des cuirs que vous connaissez déjà pour ceux qui nous suivent depuis un petit moment.

Pour les autres, je vous dis tout ce que vous devez savoir sur nos cuirs plus bas dans l’article.

 

Pour ce qui est de la complémentarité des couleurs, nous avons décidé de commencer en douceur.

Selon l’accueil que vous leur réservez on pourra envisager d’autres modèles bimatière à l’avenir.

 

Derby long-wing bi-matières

Derby long-wing bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

Présentation des montages : cousu goodyear et cousu Blake

 

Le cousu Goodyear :

C’est un des montages les plus appréciés par les amateurs de chaussures pour sa robustesse et sa technicité.

 

Différents montages des chaussures cousu goodyear trépointe

Montage cousu goodyear

 

Il repose sur la réalisation de deux coutures :

  • une latérale qui va lier la tige, le mur de montage de la première et la trépointe (la couture Goodyear)
  • une verticale qui va venir lier la semelle d’usure à la trépointe (la couture petits points)

Pour être précis:

  • la couture Goodyear (latérale) est une couture à un fil de type « chaînette »
  • la couture petits points est, elle, à deux fils et de type « point navette »
    (les points sont indépendants: si l’un d’entre eux saute les autres ne sont pas fragilisés).

 

En plus chez nous, les modèles cousus Goodyear bénéficient d’un mur de montage gravuré directement dans la première de montage (double lèvre cuir).
Note : alors que pour 90% des chaussures en “prêt à chausser” cousues goodyear le mur est rapporté et en toile.

 

Adélaïde bi-matières

Adélaïde bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Pourquoi ce montage est-il plébiscité par les amateurs ?

  • parce que la présence de deux coutures assure une plus grande solidité et une meilleure étanchéité à la chaussure (par rapport à un Blake)
  • parce qu’il peut être ressemelé autant de fois que vous le souhaitez

 

Nous avons, ici, deux goodyear différents :

  • Sur notre adélaïde nous proposons un talon dit anglais.

Cela signifie que la couture petits points va venir sous la tige en cambrure et s’arrêter au début (= en queue) du talon.

A cet endroit semelle, première et tige sont solidarisées par des chevilles.

 

  • Sur notre derby long-wing nous proposons un talon baraquette

Cela signifie que que la couture petits points fait tout le tour de la chaussure

 

 

Théoriquement, vous obtenez une chaussure qui vous accompagnera de (très) nombreuses années

Pourquoi théoriquement ?

Tout simplement parce que si le cuir de la tige (ie dessus et doublure de la chaussure) ne tient pas la route cela ne sert pas à grand-chose, non ?

Je vous parle des cuirs qu’on a utilisés sur ce modèle un peu plus loin et vous verrez que vous allez être tranquille pour un bon moment.

 

 

Le cousu Blake :

 

Différents montages des chaussures cousu goodyear Blake

montage cousu blake

 

Vous allez me dire que nous aurions pu proposer notre loafer en cousu Goodyear.

Mais notre position n’a pas changé depuis l’été dernier lorsque nous avons proposé nos premières versions de ce modèle. 

 

Loafer bi-matières

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Nous avons fait le choix d’un cousu Blake car :

  • Par cohérence avec l’esprit mocassin
    C’est très subjectif, mais, pour moi, le mocassin doit être une chaussure légère, souple, confortable rapidement et qui peut se porter de façon décontractée.
    Selon ces critères un cousu Blake est bien plus adapté qu’un Goodyear qui sera plus rigide et plus lourd.
  • Pour proposer un mocassin à un prix décent.
    Là encore, c’est une vision personnelle, mais je voulais absolument que notre mocassin soit à moins de 400€.
    Compte tenu du coût de réalisation d’un Goodyear, et de la qualité des matériaux utilisés, on a décidé d’opter pour le Blake qui nous permet de contenir le prix.

 

Loafer bi-matières

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

“Du coup, si je prends une paire de loafer en Blake j’achète des chaussures jetables ?”

Loin de là.

 

Cette mauvaise réputation du Blake vient du fait que certaines marques ont compris que coudre leurs semelles permettait de renvoyer une image de qualité.

Un argument tout trouvé pour vendre leurs chaussures plus chères.

Et, à votre avis, qu’est-ce qu’elles ont choisi comme montage ?

Bingo : le cousu Blake qui est (plus) simple à réaliser rapidement.

 

Loafer bi-matières

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

La conséquence c’est un raz de marré de cousus Blake :

  • affreux,
  • réalisés n’importe comment
  • qui ne tiennent pas dans le temps.

 

Chez Jacques & Déméter, nous ne voyons pas les choses ainsi. C’est pourquoi nous réalisons le cousu Blake :

  • avec deux fils poissés (pour l’étanchéité et la solidité quand la plupart des marques se contentent d’un seul fil non poissé) ;
  • en points de navette donc indépendants (et pas avec un simple point de chaînette comme sur les modèles moyens de gamme) cela offre une plus grande solidité et durabilité au montage.

 

Enfin, notre Blake est réalisé sous gravure.

Cela signifie que la gorge dans laquelle la couture est logée est ensuite refermée pour protéger le fil de la couture et offrir, encore une fois, une plus grande durabilité.

 

Loafer bi-matières

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Nous faisons donc en sorte de vous proposer des montages durables.

 

Mais que valent-ils si le cuir du dessus ne tient pas la route ?

Pas d’inquiétudes : sur ce point aussi on ne fait pas de compromis

 

 

Des cuirs de veau gras et velours, mais toujours pleine fleur

 

On ne change pas un duo gagnant : pour aller avec nos montages de qualité nous faisons en sorte d’utiliser les plus beaux cuirs pour confectionner nos chaussures.

Au final, cela nous permet de vous proposer des chaussures d’une grande qualité et le plus durable possible.

 

Les 3 modèles que nous présentons ici sont réalisés avec :

 

  • du veau suportlo (un cuir légèrement gras) pleine fleur de la tannerie Degermann (dans une version fauve).
  • du veau velours pleine fleur de la tannerie du Puy couleur noisette.

 

Derby long-wing bi-matières

Derby long-wing bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Si vous ne les connaissez pas, sachez que ces deux tanneries sont labellisées “Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV)“.

Je vous laisse jeter un œil aux critères permettant d’obtenir ce label : vous verrez qu’ils sont gages de qualité.

 

Pour une petite entreprise comme la nôtre, il est compliqué de travailler avec ces tanneries, car elles sont très demandées.

Si nous y avons accès, c’est que l’atelier qui confectionne nos chaussures entretient avec elles des relations commerciales depuis une bonne vingtaine d’années.

Cela nous permet d’avoir accès aux meilleurs cuirs qu’elles réservent à leurs plus fidèles et meilleurs clients.

 

 

Adélaïde cousu goodyear

 

Adélaïde bi-matières

Adélaïde bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Fiche technique

 

  • FABRICATION

Comme pour toutes nos chaussures celles-ci sont fabriquées en France, à Cholet, par un atelier réputé et reconnu.

 

  • CUIRS DE LA TIGE

Les 2 cuirs de veau utilisés ici sont un supportlo fauve de chez Degrmann et un velours pleine fleur de la tanenrie du Puy.

Comme sur tous nos modèles, la doublure est aussi en cuir de veau.

 

  • SEMELLES

Pour ce modèle, la semelle est en cuir.

Comme pour toutes nos chaussures avec ce type de semelles, elles sont fabriquées avec du croupon de vache à tannage végétal provenant de la tannerie Masure

Cette entreprise nous fournit également le collet utilisé pour la fabrication de nos premières de montage.

Fondée en 1873 cette tannerie est une référence dans l’univers du tannage végétal.
Note: n’hésitez pas à lire l’article sur le cuir à semelles, sa fabrication et son entretien si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet.

 

Adélaïde bi-matières

Adélaïde bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

  • COMPOSANTS INVISIBLES

Vous ne les voyez pas et pourtant ils ont une grande importance dans la durée de vie de vos chaussures.

A tel point que je leur ai consacré un article : les parties invisibles de nos chaussures.

 

Si vous voulez vous amuser à démonter, ce modèle voila sur quoi vous allez tomber:

– un cambrion en bois
– un garnissage en plaque de liège

– bout dur et contrefort synthétiques
– une première de montage en cuir de collet à tannage végétal (provenant de la tannerie Masure)
– un mur de montage est gravuré (double lèvre cuir) directement dans la première et entoilé

 

 

Derby Long-wing cousu goodyear

 

Derby long-wing bi matières

Derby long-wing bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Fiche technique

 

  • FABRICATION

Comme pour toutes nos chaussures celles-ci sont fabriquées en France, à Cholet, par un atelier réputé et reconnu. 

 

  • CUIRS DE LA TIGE

Les 2 cuirs de veau utilisés ici sont un supportlo fauve de chez Degrmann et un velours pleine fleur de la tanenrie du Puy.

Comme sur tous nos modèles, la doublure est aussi en cuir de veau.

 

  • SEMELLES

Pour ces modèles, la semelle est en cuir.

Comme pour toutes nos chaussures avec ce type de semelles, elles sont fabriquées avec du croupon de vache à tannage végétal provenant de la tannerie Masure

Cette entreprise nous fournit également le collet utilisé pour la fabrication de nos premières de montage.

 

Fondée en 1873 cette tannerie est une référence dans l’univers du tannage végétal.
Note: n’hésitez pas à lire l’article sur le cuir à semelles, sa fabrication et son entretien si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet.

 

Derby long-wing bi-matières

Derby long-wing bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

  • COMPOSANTS INVISIBLES

Pas de surprise : on reprend les mêmes éléments que sur tous nos modèles :

– un cambrion en bois
– un garnissage en plaque de liège
– bout dur et contrefort synthétiques
– une première de montage en cuir de collet à tannage végétal (provenant de la tannerie Masure)
– un mur de montage est gravuré (double lèvre cuir) directement dans la première et entoilé

 

 

Loafer cousu blake

 

Loafer bi-matières

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Fiche technique

 

  • FABRICATION

Comme pour toutes nos chaussures celles-ci sont fabriquées en France, à Cholet, par un atelier réputé et reconnu.

 

  • CUIRS DE LA TIGE

Les 2 cuirs de veau utilisés ici sont un supportlo fauve de chez Degrmann et un velours pleine fleur de la tanenrie du Puy.

Comme sur tous nos modèles, la doublure est aussi en cuir de veau.

 

  • SEMELLES

Pour ces modèles, la semelle est en cuir.

Comme pour toutes nos chaussures avec ce type de semelles, elles sont fabriquées avec du croupon de vache à tannage végétal provenant de la tannerie Masure

Cette entreprise nous fournit également le collet utilisé pour la fabrication de nos premières de montage.

 

Fondée en 1873 cette tannerie est une référence dans l’univers du tannage végétal.
Note: n’hésitez pas à lire l’article sur le cuir à semelles, sa fabrication et son entretien si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet.

 

Loafer bi-matières

Loafer bimatière – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

  • COMPOSANTS INVISIBLES

Pas de surprise : on reprend les mêmes éléments que sur tous nos modèles :

– un cambrion en bois
– un garnissage en plaque de liège
– bout dur et contrefort synthétiques
– une première de montage en cuir de collet à tannage végétal (provenant de la tannerie Masure)

 

 

Comment se procurer ces souliers ?

 

Au moment où vous lisez cet article ces chaussures sont disponibles dans notre e-shop :