Faire les chaussures: est-ce nécessaire?

 

Vous venez de les acheter et dès le lendemain vous décidez à les porter toute la journée au travail. 

La matinée se passe plutôt bien.

Mais, en début d’après midi, vous commencez à souffrir.

Vous luttez tant bien que mal et lorsqu’enfin vous les enlevez le soir, vous avez la joie de découvrir une belle ampoule au niveau du talon ! 

 

Comment est ce possible ?

Vous les aviez essayées rapidement la veille dans la boutique et vous étiez comme dans des chaussons.

Ne sont elles pas à votre taille ? Faut-il les faire et détendre le cuir ? Je vais répondre à toutes ces questions !

Le mal est fait et même avec des “compeed” et des tonnes de sparadrap rien n’y fait: vous avez mal aux pieds et vous ne pouvez plus les mettre. 

 

Mais quelle idée j’ai eu? Dans mon autre paire, que je porte depuis des lustres, je suis comme dans des chaussons. Elles ne doivent pas être à la bonne taille!

 

Non !

Si la taille ne vous convenait pas vous l’auriez tout de suite senti lors du premier essayage.

Il est impossible de se tromper à ce moment la.
Note: j’en profite pour vous inviter à lire nos conseils généraux afin de savoir quel est le meilleur moment pour essayer une paire de chaussures neuves. 

Ne partez donc pas faire un scandale dans la boutique qui vous les a vendues.

Cela ne sert à rien :

  • vous les avez portées toute une journée,
  • la semelle en cuir est marquée,
  • des plis d’aisance commencent à apparaître.

Dans la plupart des cas, malheureusement, ils vous rieront au nez alors que quelques explications comme celles que je vais vous donner suffiraient à vous calmer ! 

 

 

Les chaussures neuves, il faut les faire ! 

 

Tout simplement !

Sauf si elles ont été réalisées avec un montage et un cuir particulièrement souple vous ne pourrez pas échapper à cette étape. 

Malheureusement ce sont, en général, des chaussures pas chères qui ne dureront pas bien longtemps. 

Différents montages des chaussures cousu goodyear bolognais

montage cousu bolognais: un confort dès le premier port vu la construction

Ce que je vous conseille, pour éviter les ampoules et les douleurs atroces aux pieds c’est de les porter, à plusieurs reprises, quelques heures chez vous pour qu’elles se fassent à la forme de vos pieds.

Mais, dans mon cas, j’ai pu remarquer qu’il me fallait parfois jusqu’à un mois pour faire mes chaussures. 

Les chaussures en cuir, réalisées avec des montages rigides (comme le Goodyear et tous ses “cousins” par exemple) ont été source d’expériences traumatisantes pour plus d’une personne.

Du coup celles-ci se détournent de ces chaussures de peur de revivre le même cauchemar. 

Tout est question du montage, du cuir utilisé et du type de semelle (gomme ou cuir).

Voici mon ressenti sur les 30 premiers jours selon le type de chaussures que vous portez ainsi vous saurez à quoi vous attendre lors de votre prochain achat.

 

 

Les chaussures à semelles collées

 

Nous sommes ici dans un montage ou il y a très peu de contraintes.

J’entends par la qu’il n’y a pas de coutures qui viennent exercer des tensions sur les différents composants qui sont sources de la rigidité de l’ensemble. 

Par ailleurs les chaussures collées sont, le plus souvent réalisées, avec des semelles en gomme.

Cette matière étant élastique par nature elle va absorber les différentes tensions.

Ajoutez cela une tige réalisée, dans la plupart des cas, avec des cuirs très souples et vous obtenez une chaussure sans contraintes, qui va s’adapter instantanément à votre pied. 

Dans ce cas il ne sera pas nécessaire de faire la chaussure.

Au mieux, si le cuir utilisé est plus rigide vous allez, au fil des ports, gagner un petit peu en largeur mais cela ne sera pas flagrant. 

Si, dès l’essayage, vous ne vous sentez pas bien dans une telle paire alors mon conseil est sans appel: ne l’achetez pas (ou essayez une autre taille avant). 

 

 

Les chaussures à montage cousu Blake

 

Nous entrons ici dans le cas des chaussures dont les semelles sont cousues. 
Note: mon article sur les différents montages de vos chaussures vous permettra d’y voir plus clair si certains termes vous semblent abstraits. 

Différents montages des chaussures cousu goodyear Blake

montage cousu Blake

 

Commençons par dire que :

  • le montage Blake n’étant composé que d’une seule couture verticale, de part en part,
  • il n’est pas particulièrement rigide
  • les contraintes imposées à la chaussure ne sont pas les plus importantes.

Ce sont, entres autres choses, ces caractéristiques qui ont fait la popularité de ce montage.

 

Dans le cas d’une chaussure cousue Blake les sensations sur les 30 premiers jours vont dépendre de plusieurs facteurs.

Le plus important sera l’épaisseur et la rigidité de la semelle. 

Par exemple, sur nos chaussures nous utilisons des semelles en cuir de très haute qualité (tannage extra lent) qui est assez rigide. 

Cela signifie que lors des premiers ports vous allez sans doute ressentir une certaine raideur lors de la marche en comparaison des modèles collées sur une semelle en gomme.

Mais, comme je vous le disais, le cousu Blake n’est pas un montage rigide donc cette raideur ne devrait pas durer plus d’une semaine ou deux. 

Inversement si vous achetez des mocassins italien avec une semelle très fine il ne devrait y avoir aucune raideur même lors des premiers ports. 

 

Le second facteur déterminant est le cuir de la tige.

Dans l’exemple des mocassins italien ce n’est pas un problème car ils sont souvent réalisés avec des cuirs très souples et très fins qui vont s’adapter directement à vos pieds. 

Sur nos chaussures nous utilisons des cuirs de veau pleine fleur qui sont plus rigide qu’un cuir d’agneau ou de chèvre.

Donc, la encore, il faudra compter au maximum une semaine ou deux pour que ce cuir s’adapte bien à la forme de vos pieds. 

 

 

Les chaussures à montage cousu Goodyear

 

Mes impressions s’appliquent également au cousu norvégien qui est un montage cousin du cousu Goodyear.

En effet tous les deux reposent sur la présence, en général, d’une trépointe qui va accueillir deux coutures (une verticale et une horizontale) qui permettent de lier la tige de la chaussure et la semelle. 

Différents montages des chaussures cousu goodyear trépointe

montage cousu goodyear

Pour une personne qui n’a jamais porté ce type de chaussures les sensations lors des premiers ports peuvent être assez étranges.

La présence de deux coutures dans cette construction donne une forte rigidité à l’ensemble.

 

Je sais que le ressenti et les sensations sont propres à chacun mais voici ce qu’il se passe pour moi lors du premier mois de port.

Si vous avez à peu près les mêmes sensations pas de panique: cela passera avec le temps ! 

 

 

7-10 premiers jours 

En fonction du cuir utilisé pour la tige, vos chaussures vont vous paraître incroyablement rigides (parfois limite trop petites).

Encore plus si elles sont montées sur une semelle en cuir de qualité.

Cela peut durer jusqu’à une semaine et c’est à cette période que le risque d’avoir des ampoules aux talons est le plus élevé.

Vous pouvez également ressentir des douleurs aux orteils dues à la rigidité du bout dur.  

C’est pourquoi je vous conseille de ne pas les porter des jours entiers dès le début.

Quelques heures chez vous, au début, vous éviterons ce genre de désagrément mais également pour détendre le cuir (en largeur) pour ne plus vous sentir à l’étroit.

 

 

10-15 premiers jours

Après une semaine, dix jours de ports, la rigidité de l’ensemble commence à disparaître.

Le contrefort doit commencer à prendre la forme de votre pied et vous ne risquez plus d’attraper des ampoules (en revanche si vous en avez déjà, porter les chaussures risquent de ralentir leur guérison).

Le bout dur doit lui aussi s’être assoupli et vous ne devriez plus avoir de douleurs aux orteils. 

Si, selon vos goûts, vous ressentez toujours une trop grande raideur au niveau du contrefort et / ou du bout dur vous pouvez alors envisager de les assouplir.

 

 

15-20 premiers jours

A partir de ce moment les chaussures ont pris la forme de vos pieds et la raideur ne doit presque plus se faire sentir.

Vous devriez avoir les mêmes sensations que dans une chaussure réalisée avec un montage moins rigide. 

Si une forme de raideur ce fait toujours ressentir dans le cuir de la tige, le contrefort et / ou le bout dur vous pouvez envisager quelques manipulations (tordre légèrement la chaussure, utilisation de produits, etc.) pour l’assouplir.

N’hésitez pas à me contacter pour que je vous donne plus d’informations à ce sujet. 

 

 

20-30 premiers jours

Les contraintes mécaniques liées au montage et la rigidité des différents éléments (cuir de la tige, contrefort, bout dur, etc.) se sont complètement estompés.

Vous devriez vous sentir vraiment bien dans vos chaussures même après une journée entière. 

Ne comparez pas avec vos chaussures en nubuck / velours car la souplesse naturelle de ces cuirs ne pourra jamais être atteinte avec un veau pleine fleur pur aniline. 

Voila les sensations que j’ai lors des premiers ports de chaussures neuves.

Une fois encore c’est très subjectif mais je pense que cela pourra vous aider si vous n’avez jamais porté ce type de chaussures.

Ne vous en faites pas tout cela va se détendre avec le temps et les ports. 

A titre personnel, par exemple, j’achète souvent des chaussures légèrement trop petites (en largeur car en longueur, même après 2000 ports il ne se passera rien) car j’aime avoir les pieds bien maintenus.

Donc, même une fois que le cuir se détend cela me permet de conserver un bon maintien. 

Jusqu'au 22 Novembre

Pré-commande à tarifs préférentiels

Profitez de prix imbattables sur nos 3 nouvelles ceintures et nos 5 nouveaux porte-cartes

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR CES NOUVEAUTES

  • Wasabi

    Bonjour,

    J’ai lu avec intérêt plusieurs de vos articles.
    En ce qui me concerne, je rencontre le problème suivant: mes chaussures ont une demie pointure de trop.
    Je fais du 38-39 selon les marques, et mes boots récemment achetées taillent du 39. Je les ai porté 3 jours, mais je ne supporte pas de sentir mon talon se décoller lorsque je marche.
    Que me conseillerez vous? J’ai mis temporairement des semelles entières afin de gagner un peu en épaisseur mais je ne suis pas convaincue du résultat…
    Dans ces situations, on regrette toujours ses bonnes vieilles chaussures!

    En vous remerciant!

    • Bonjour,

      avoir le talon qui se décolle légèrement est tout à fait normal. Particulièrement sur une paire de boots.

      Le talon des formes à monter utilisées pour fabriquer les chaussures est large pour convenir aux plus de personnes possibles et le patronage des boots est prévu pour qu’on puisse y entrer les pieds.
      Ajoutez à cela le fait qu’en les ayant portées 3 jours le contrefort et le cuir ne se sont pas encore faits à votre pied et vous obtenez un talon qui se décolle légèrement.
      Normalement, plus vous allez les portez moins votre talon se décollera.

      C’est pour ça que nous apprécions tant les “vieilles” chaussures: elles sont parfaitement faîtes à nos pieds et on s’y sent comme dans des chaussons!

      Si le décollement est trop important ou si, après quelques ports, rien ne change et que la sensation vous dérange, il est possible de rajouter un anti glissoir au niveau du talon. Ca le maintien mieux et peut combler jusqu’à une demi pointure. Allez voir votre cordonnier pour la pose.

      • Wasabi

        Je verrai donc si le décollement persiste à terme, merci pour ces précisions!

        J’ai également remarqué que mes talons était déjà usés en externe, il semblerait que j’ai un pied pronateur puisque cela arrive avec toutes mes chaussures. Cela augmente considérablement le budget cordonnier de refaire les talons au bout de quelques mois, pensez vous qu’il existe un moyen de préserver les chaussures de cette usure rapide due à ce défaut?

        • Malheureusement pour le talon, à part faire changer le bonbout (dernière couche en caoutchouc) qui est une sorte d’équivalent aux patins pour semelles il n’y a pas grand chose à faire!

          Mon seul conseil: posséder plusieurs paires de chaussures pour que le roulement soit plus important ;)

          • Wasabi

            Merci pour vos conseil :D

  • Vincent Moulinet

    Bonjour,

    Décidément, je réagis sur beaucoup de sujets, mais je me rends compte à la lecture de vos articles que chaque acte a un effet sur les souliers.

    J’ai acheté une paire de brogues à semelles compensées chez Hermès. Montage Goodyear donc ça ne bouge pas trop, mais la tige a beau être en nubuck, elle est aussi rigide qu’une plaque d’acier à tel point que le haut du quartier me rongeait le bas de ma malléole externe. C’est ainsi que je me suis trouvé à saigner comme pas possible en plein milieu du Printemps à la fin d’une intense journée shopping.

    Bref, j’ai décidé d’acheter des semelles, chez Décathlon. Elles sont en gel donc très confortables et, surélevant mon pied, elles évitent tout contact entre ma malléole et le quartier : même si mon pied est un peu serré, je peux enfin les porter.

    Cependant, je me demande si je ne risque pas, en utilisant cette semelle, de finir par trop étirer le cuir et que je ne puisse plus les porter sans semelles, qu’elle finissent par être trop larges pour mon pied.

    Que feriez-vous ?

    • Si mes articles vous font réagir tant mieux et merci !

      Normalement lors du développement d’un modèle bas on prend soin de s’assurer que le quartier ne vienne pas frotter sur la malléole. Si cela se produit uniquement avec cette paire j’aurai tendance à envisager un défaut de conception.

      Avec une semelle entière vous jouez sur l’ensemble du chaussant donc vous allez effectivement faire travailler d’avantage le cuir à l’avant. Après si vos chaussures sont confortables ainsi pourquoi vouloir retirer la semelle ?

      Un cordonnier pourra même venir la coller en dessous de la première de propreté pour qu’elle ne bouge pas et ne se voit pas.

      Pour votre problème il y a aussi la solution de mettre une talonnette afin de surélever votre pied au niveau du talon pour éviter le frottement de la malléole. Attention avec cette solution car cela pourra jouer sur l’emboîtage de votre talon dans le contrefort et donc faciliter le déchaussement.

      • Vincent Moulinet

        Ca me l’a déjà fait sur d’autres paires, mais en général je le sens dès que je les essaye. Le quartier appuie sur un “ligament” qui se situe en dessous de ma malléole externe et c’est extrêmement douloureux. Je pense que c’est simplement mon pied droit qui a une forme… non conventionnelle.

        Je n’avais pas pensé à la talonnette, et je pense que cela peut être une bonne idée, ça laissera plus de place à mes orteils.

        Merci !

        • Dans ce cas: il y a effectivement des chances pour que le problème vienne de votre pied !

          Attention avec la talonnette: vérifiez qu’elle ne modifie pas l’emboitage de votre talon dans le contrefort.

  • Paul

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre blog, j’ai lu une bonne partie des articles avec attention et ces derniers se sont avérés très instructifs. Il me reste hélas quelques questions.

    J’ai 24 ans et suis à l’achat d’une première vraie paire de chaussures en cuir et je suis un peu perdu, n’ayant jamais eu l’occasion de “faire” des chaussures, le choix me semble a priori très difficile.

    J’hésite entre les tailles 7 et 7.5 (les chaussures sont des loake strand) sans pour autant être capable de faire un choix définitif. Je dois renvoyer une ou les deux paires et je ne peux donc faire de test étendu au risque d’endommager les semelles et de rendre l’échange impossible. (nb: je voulais acheter en magasin et ainsi bénéficier des conseils d’un professionnel mais trouver des brogues “adelaide” en Belgique relève de l’exploit, j’ai donc fait comme j’ai pu)

    -Les 7.5 sont un peu larges quelles que soient les chaussettes utilisées et je ressens un léger décollement du talon droit mais je me sens plutôt bien dans la gauche. J’arrive également à les faire bouger très légèrement de gauche à droite.

    -Les 7 sont légèrement serrantes sans être douloureuses, cependant lors de la marche, je ressens une pression sur mon talon gauche dans la direction de la marche (c’est vraiment sur l’arrière du talon, pas sur les côtés). Je ne ressens, par contre, pas du tout d’écrasement des orteils, ce qui est, si j’ai bien compris vos articles, le signe d’une chaussure trop courte. Enfin, après quelques minutes de port dans un divan, je ressens une légère sensation de froid aux pieds comme lorsque je serre mes chaussures de ski trop fort.

    Pourriez-vous éventuellement m’aiguiller? Pensez-vous que les 7 vont se faire?

    Dernier détail, j’ai l’impression que mes autres chaussures sont un peu larges durant l’hiver et étroites l’été, ce qui suggérerait que mon pied gonfle avec la chaleur. Est-ce que cela justifierait de prendre les chaussures en 7.5 pour être à l’aise en été? J’ai une paire de monk en daim en 7.5 dont j’étais très content cet été et qui sont bien cet hiver mais qui pourraient être un poil plus petites. Je ne sais pas si mes pieds ont rétréci à cause du froid ou si mes exigences ont changé.

    Encore un grand merci,

    Paul

    • Bonjour Paul et merci pour votre message.

      effectivement vos pieds gonflent avec la chaleur. Donc la différence de sensation est normal.
      Selon les personnes ce gonflement est plus ou moins marqué et se sent donc plus ou moins.

      De ce que vous me dites : si le décollement est léger sur le 7.5 pour votre pied droit mais que vous vous sentez bien avec le pied gauche alors je partirai sur cette taille.
      Tout le monde à un pied plus fort que l’autre et c’et celui qu’il est important de bien chausser.

      Sur le 7 si après seulement quelques minutes vous avez une sensation de froid (a priori une circulation qui se fait mal) alors elles doivent être trop petites. Des chaussures un peu serrées vont se faire mais là ça ressemble plus à un piège à loups qu’à une paire de chaussures !

      Dites vous qu’on est sur du prêt à chausser : des formes qui doivent convenir au plus grand nombre. Elles ne vont donc parfaitement à quasiment personne. Il y aura toujours des petites sensations qui s’estomperont une fois que les différents éléments de la chaussure se sont faits à vos pieds.

      Le mieux reste donc d’essayer différentes formes pour comparer ses sensations et ainsi déterminer laquelle convient le mieux à vos pieds.

      • Paul

        Merci pour votre réponse rapide.

        Et si l’on retire la sensation de froid (que j’ai eu une fois mais plus depuis) de l’équation, pensez-vous que les 7 vont se faire au point de devenir confortable même pendant l’été?

        Si elles sont confortables pendant l’hiver mais trop étroites l’été, est-ce que le passage par un cordonnier et une forme à forcer pourra les élargier suffisamment pour compenser la différence de taille de pied en fonction de la saison?

        Paul

        • Dur à dire : cela dépend des sensations et sensibilité de chacun.
          Cependant, on peut considérer que vous pouvez gagner jusqu’à 2 ou 3mm en largeur une fois les chaussures faites.

          Avec une mise en forme d’un cordonnier vous allez gagner 1 voire 2 maximum mm supplémentaires.

          En fonction de vos sensations à vous de voir si cela sera suffisant pour que vos chaussures deviennent confortables.

  • Tanguy Annie

    Bonjour,
    Merci pour votre blog que j’ai lu avec attention.
    J’ai souvent souffert avec des chaussures neuves mais avec l’aide de mon cordonnier, après plusieurs jours, c’est moi qui gagnais !
    Aujourd’hui mon problème est différent car c’est une couture sur le coup de pied qui est vraiment insupportable.
    J’ai acheté ces boots pour ne pas avoir froid aux pieds et je ne vais pas pouvoir les porter.
    Le cordonnier les a mis sur la forme, je les ai portés chez moi aussi longtemps que j’ai pu. La douleur arrive très vite avec une marque sur le coup de pied.
    J’ai lu que des crèmes peuvent détendre les coutures, qu’en pensez-vous ?
    Si vous avez des conseils, je suis preneuse !
    Merci beaucoup.
    Annie

    • Bonjour.

      Le problème vient de la couture pas de la taille.
      Si le cordonnier les a mises sur forme malheureusement je ne vois pas de solution.

      Les assouplisseurs ont des effets moins importants que la mise en forme d’un cordonnier donc je pense pas que qu’ils vous aideront.

  • Tovaritch

    Article intéressant comme toujours. J’ai reçu il y a peu mes derby fauve J&D (absolulent somptueuses) et je ne pense pas avoir besoin de les faire, je m’y suis sentis bien immédiatement même après une journée de bureau le confort est absolut. Ce week end elles irront faire un petit tour chez le cordonnier pour une pose de patins et fers.

    • Merci beaucoup ! Au delà de la raideur du montage et des matériaux il est nécessaire de les faire car la forme utilisée n’est pas parfaitement adaptée à vos pieds (c’est l’inconvénient du prêt à chausser : les formes vont à tout le monde et vraiment a personne). Si le derby vous vont si bien c’est que la forme est bien adaptée à vos pieds ! :)