fbpx

Comment faire sécher ses chaussures ?

Très souvent, il arrive que les chaussures aient besoin d’être séchées. Lorsqu’on a passé du temps sous la pluie ou à patauger dans une flaque d’eau, ou encore après un lavage, on a besoin de sécher ses chaussures, parfois même le plus rapidement possible. En effet, les chaussures humides sont inconfortables lorsqu’on les porte. Parfois, elles sont aussi cause d’ampoules au pied et constituent le lieu parfait pour le développement de tout type de moisissures. Il est donc important de sécher ses chaussures dès que nécessaire. Vous vous demandez sans doute maintenant comment y arriver efficacement et rapidement. Il existe en effet plusieurs méthodes pour sécher ses chaussures, et ce peu importe son type. Découvrez donc, dans cet article, 4 méthodes différentes pour faire sécher vos chaussures.

chaussures sur flaque d'eau

Le papier journal

À défaut d’avoir le temps nécessaire pour laisser vos chaussures sécher au soleil, vous devez penser à d’autres alternatives. La première est l’utilisation du papier journal. Eh oui ! Après avoir utilisé ces documents pour vous informer sur ce qui se passe autour de vous, vous pouvez les utiliser pour rendre vos chaussures sèches. Le papier journal est en effet un vrai absorbant d’humidité. Cette première méthode est également une manière de recycler les journaux qui traînent sur les tables. L’utilisation du papier journal pour faire sécher ses chaussures est sans doute la meilleure alternative au fait de les laisser au soleil pendant de nombreuses heures.

Cette méthode peut aussi s’appliquer sur différents types de chaussures :

  • Chaussures de sport
  • Baskets
  • Chaussures converses
  • Bottes en caoutchouc après un passage dans la boue
  • Chaussures de ski
  • Boots de snowboard
  • Chaussures en toile
  • Escarpins

Pour y arriver en utilisant cette méthode, une certaine démarche doit être suivie.

Enlevez les semelles intérieures des chaussures. Les semelles intérieures des chaussures sont des sortes de tissus épais en coton placés généralement dans les chaussures et qui permettent de les rendre plus douces et confortables. Cette première étape consiste à les enlever et à les placer quelque part au soleil : à votre fenêtre ensoleillée ou sur un support sur la cour. Vous pouvez aussi les accrocher devant un ventilateur en marche. Cela permettra d’éviter la formation de moisissures ou les mauvaises odeurs.

Vous pouvez passer cette étape si vos chaussures ne possèdent pas de semelles intérieures. Le seul bémol est que le séchage au papier de journal mettra plus de temps.

Roulez le papier journal en boule et placez-le dans les chaussures

Il s’agit ici de prendre deux papiers de journal entiers, de les rouler en boule, puis de les passer chacun dans chaque chaussure que vous souhaitez sécher. Mettez le papier dans la chaussure et poussez pour qu’il soit le plus au fond possible. Prenez d’autres papiers, reprenez le processus jusqu’à remplir totalement la chaussure : il ne devrait plus y avoir d’espace. L’objectif de cette étape est que le papier absorbe toute l’humidité se trouvant à l’intérieur des chaussures. Prenez donc de vieux papiers journaux ou achetez-en suffisamment dans une supérette ou dans un point de vente.

Utilisez un autre papier journal pour y enrouler les chaussures

Cette fois-ci, étalez le papier sur toute sa longueur. Faites de même pour un ou deux autres papiers et empilez-le tout. Placez-y une de vos chaussures et enroulez le papier autour de cette dernière. Serrez le papier le plus fortement possible. Cela permettra au papier d’absorber toute l’humidité de la chaussure. Maintenez ensuite le tout avec quelques élastiques. Suivez le même processus pour l’autre chaussure. Il est possible que les papiers laissent de l’encre sur votre chaussure. Pour éviter cela, vous pouvez prendre du papier vierge vendu sur le net ou dans des magasins d’artisanat.

Remplacez les papiers de journal

Ce qui peut sembler barbant dans cette méthode est que vous devez remplacer les papiers toutes les 2 à 3 heures. Mais cela dépend de la rapidité à laquelle la chaussure sèche. À cette étape, après 2 ou 3 heures, vérifiez si elles ont bien séché. Si cela n’est pas le cas, remplacez tous les papiers déjà mouillés. Reprenez le processus jusqu’à ce que les chaussures soient totalement sèches.

Le ventilateur

Il s’agit sans doute de la méthode la plus rapide et la plus sûre pour faire sécher ses chaussures. L’idée est de les placer devant un ventilateur et de mettre ce dernier en marche. Elle s’applique également à tous les types de chaussures.

La première étape consiste à trouver des accrocheurs. Ce qui est le plus utilisé est le cintre. Il s’agira de les découper et d’en faire des crochets qui pourront maintenir vos chaussures, tels des accrocheurs. Si vous n’avez pas de cintre, vous pouvez simplement utiliser du fil de fer ou tout autre matériel qui pourrait faire l’affaire.

Une fois cette première étape réalisée, placez les crochets (généralement sous forme de « S ») sur le bord supérieur de votre ventilateur éteint. Espacez-les assez pour éviter que les chaussures ne se retrouvent collées. Accrochez ensuite vos chaussures aux crochets de manière à ce que l’intérieur soit tourné vers les pales du ventilateur. Si les chaussures ont des lacets, faites attention à ce qu’ils ne s’emmêlent pas avec les pales du ventilateur. Vous pouvez placer une serpillière juste en dessous du ventilateur pour éviter de salir le sol avec l’eau qui va couler. Mettez ensuite le ventilateur en marche à la puissance maximale et laissez les chaussures en place jusqu’à ce qu’elles sèchent.

chaussures noires sur l'eau

Le riz

Les propriétés absorbantes du riz ne sont plus à démontrer. C’est donc ces propriétés qui seront utilisées ici. Pour y arriver, versez une grande quantité de riz blanc ou brun cru dans un récipient, de préférence en plastique. La quantité de riz et la taille du récipient dépendent du nombre de chaussures que vous souhaitez sécher. L’idéal est de verser le riz jusqu’à une hauteur d’environ 3 cm. Placez ensuite les chaussures dans du plastique de manière à ce qu’elles y soient couchées ou à l’envers. Enfoncez-les suffisamment dans le riz pour permettre à ce dernier d’absorber le maximum d’humidité. Fermez le bocal et attendez 2 à 3 heures avant de vérifier si elles ont séché. Si ce n’est pas le cas, patientez encore un peu plus longtemps.

Le sèche-linge

L’utilisation du sèche-linge est la moins recommandée des méthodes de séchage de chaussures. Pour cause, la chaleur produite risque d’endommager vos chaussures, notamment la colle utilisée pour l’assembler. De plus, elles seront battues dans la machine. Finalement, vos chaussures se rétrécissent et risquent de se déformer ou de simplement se désagréger. Donc au lieu de les entretenir, vous n’aurez réussi qu’à les détériorer.

Cependant, l’utilisation du sèche-linge demeure la méthode la plus rapide, mais pour une catégorie bien précise de chaussure. Avant d’opter pour cette méthode, assurez-vous que vos chaussures ne soient pas en cuir et qu’elles aient des lacets. Pour vérifier le matériau de base, consultez l’étiquette sous la languette ou sur la boîte d’origine. Si vous ne savez pas si elles peuvent se sécher comme cela, ne risquez pas de les détériorer.

Aussi, avec cette méthode, assurez-vous d’utiliser la plus basse température de l’appareil. Nouez également les lacets des chaussures et laissez-les pendre en dehors du sèche-linge pendant que les chaussures sont à l’intérieur, dans un filet.

En définitive, plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous désirez sécher vos chaussures après une randonnée sous la pluie ou un lavage. Après les avoir correctement nettoyées, à défaut de les laisser longtemps sécher au soleil, vous pouvez les envelopper dans du papier journal, les mettre devant un ventilateur en marche, les mettre dans du riz et, dans une moindre mesure, utiliser le sèche-linge.