bateau waxy

Chukka V2 et Bateaux : 6 nouvelles références

On termine les nouveautés de cet été avec 2 modèles inédit.

 

Notre Chukka V2 regroupe tous les développements de cette collection pour vous proposer des chaussures légères et confortables à savoir :

  • une semelle Lactae Hevea
  • elle est non doublée

 

Mais on a voulu aller encore plus loin dans la souplesse.

C’est pourquoi on a fait le choix d’un cousu sandalette.

Ainsi ce modèle devient un véritable gant de velours pour vos pieds.

C’est vraiment impressionnant !

 

Chukka V2 nubuck camel cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Il a fallu réaliser un gros travail de fond car la grande majorité des cousus sandalette n’est pas réparable.

Et ce n’est pas concevable pour nous de vendre une chaussure jetable.

On a donc fait en sorte que (je vous en parle plus bas), que ce modèle soit ressemelable (comme touts nos chaussures).

 

 

Le développement du bateau suit une logique bien différente.

A titre personnel j’en porte peu.

Mais j’ai, malgré tout, toujours apprécié l’esthétique de ce type de chaussures.

J’espère que cette version vous plaira !

 

Bateau fauve sur semelle lactae hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Pour rester dans les clous des 4 mots clés de cette collection nous l’avons monté en cousu Blake Rapid sur :

  • une semelle Vibram crantée en supportlo ou Waxy
  • une semelle Lactae Hevea avec notre cuir fauve.

 

Le plateau est le même que sur notre mocassin bimatières présenté hier.

Mais on ajoute en plus : le laçage à la main des points d’arrêts avec le gros fil sellier.

Ce travail très long et fastidieux sert à éviter l’arrachage car cette zone est très sollicitée par le cou de pied.

 

Bateau waxy sur semelle vibram – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Enfin, pour respecter au mieux l’esprit de la chaussure bateau, les lacets et passants sur les côtés sont fabriqués par notre atelier dans le même cuir que le reste de la chaussure.

 

 

Présentation du montage cousu sandalette

 

Pour rappel un cousu sandalette classique c’est ça :

 

Semelle crêpe chaussure

Le cousu sandalette c’est ça.

 

Le gros avantage de ce montage c’est sa légèreté et sa souplesse.

L’inconvénient qu’on voit tout de suite avec le schéma c’est que la première de montage et la semelle d’usure sont soudées ensemble.

Donc ça va être compliqué de retirer la semelle d’usure sans arracher la première.

Si tel est le cas, cela veut dire qu’on ne pourra pas faire un ressemelage.

 

On a donc longuement réfléchi avec l’atelier et nous avons décidé de procéder ainsi :
(de haut en bas)

  • Intercalaire cuir naturel de 2,5 mm poncé
  • intercalaire caoutchouc véritable fabrication 100% française beige de 1,7 mm
  • Semelle Lactae Hevea

 

Du solide, du durable mais tout en souplesse pour notre cousu sandalette

 

De cette manière un cordonnier pourra venir retirer la semelle d’usure sans tout arracher.

La première en cuir et l’intercalaire caoutchouc permettront de conserver la bonne forme de la chaussure.

Elle pourra donc faire l’objet d’un ressemelage.

 

L’autre faiblesse éventuelle de ce montage c’est le fil utilisé pour réaliser la couture.

Comme il n’y en a qu’une elle est encore plus importante.

Il faut savoir que le fil utilisé pour les coutures du montage est un peu spécial.

En fait il s’agit de brins tressés ensemble et plus il y en a et plus le fil est épais et résistant.

Sur un bon Goodyear ou Norvégien on utilise des fils de 6, 8 voire 10 brins.

Ici, pour ce cousu sandalette nous avons utilisé… un fil 12 brins !

 

Ça ne se voit peut-être pas bien sur la photo, mais l’épaisseur du fil est bien là

 

Je dis souvent que tous les montages ne se valent pas.

Qu’il y a le bon Blake ou le mauvais Blake par exemple.

Avec ce modèle on vous montre concrètement les paramètres sur lesquels on peut jouer dans l’approche technique du montage.

Le résultat est un cousu sandalette solide et durable qui n’a absolument rien à voir avec ce que vous pouvez trouver sur le marché.

 

 

Pour ceux qui ont attentivement suivi le lancement la suite risque d’être un peu redondante.

Mais pour les autres permettez-moi de faire un rappel sur :

  • la semelle Lactae Hevea
  • les chaussures non doublées
  • la fabrication du plateau du bateau.

 

 

Semelle Lactae Hevea : un confort de marche inégalable et … Made in France !

 

J&D x Lactae Hevea

 

L’idée de cette chukka V2 c’est un modèle d’une souplesse, d’une légèreté et d’un confort incomparable.

Forcément l’utilisation des semelles Lactae Hevea s’est imposée.

 

 

Une semelle labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV)

 

L’entreprise Reltex, établie en Isère, qui fabrique et commercialise ces semelles est labellisée EPV.

Mais aussi à l’inventaire des Métiers d’Arts.

Bref, on est sur un savoir-faire unique et reconnu.

 

 

Les semelles sont obtenues grâce à un processus unique au monde similaire à la méthode d’affinage réservée aux produits laitiers :

  • Coulage du lait dans les moules
  • Coagulation
  • Cuisson
  • Séchage

 

 

Aspects techniques des semelles Lactae Hevea

 

Les propriétés exceptionnelles de ces semelles sont liées à leur microstructure alvéolaire.

Lors du séchage, l’eau quitte la semelle en créant un réseau de multiples canaux invisibles à l’œil nu.

C’est ce réseau de canaux pleins et creux qui donnent souplesse et confort à la semelle.

En résumé, nous avons un matériau constitué de milliers de bulles d’air microscopiques.

 

 

Comme vous avez pu le voir dans la première vidéo, ces semelles flottent sur l’eau.

Cela est dû a leur extrême légèreté.

Avec une densité de 0,92 g / cm3, elles sont une singularité comparée aux autres semelles du marché.

Toujours dans les aspects techniques la dureté shore de ces semelles est de 45
Note : cette échelle de 0 (mou) à 100 (dur) mesure la dureté des élastomères.
Les autres semelles se situent en général vers 60 et plus.

 

Une semelle ultra souple pour un confort incomparable

 

Le matériau utilisé pour ces semelles à une élongation avant rupture de 680% !

Cela signifie qu’il peut s’étirer près de 7 fois sa longueur initiale avant de se casser.

 

 

Cette capacité d’élongation offre à ces semelles :

  • une excellente résistance à la tension et donc à la flexion lors de la marche
  • une souplesse et un amortissement exceptionnel lors de la marche.
    Particulièrement sur la zone du talon compte tenu de la plus grande épaisseur de matière à cet endroit sur la semelle.

 

 

Une semelle bonne pour la santé ET l’environnement

 

De toute l’industrie, les semelles Lactae Hevea sont (avec le crêpe) le seul matériau véritablement organique et écologique.

Aucuns adjuvants d’origine pétrolière ne sont utilisés dans la confection de ces semelles.

 

Semelle crêpe chaussure

Récolte du latex par saignée

 

De plus, la récolte du lait d’Hévéa se fait à une fréquence qui permet d’avoir une production très durable et respectueuse de l’environnement.

Aucune forêt naturelle n’est prélevée.

Après 25 ans d’exploitation, le vieil arbre est coupé et un nouveau replanté.

 

D’un point de vue santé deux études scientifiques (Études scientifiques CTC n°46507961) ont prouvé que la semelle Lactae Hevea :

  • Élimine jusqu’à 50 % des chocs de la marche.
  • Permet une l’excellente répartition des pressions sur l’ensemble de la semelle lors de la marche.

 

 

Plus qu’une simple semelle crêpe

 

Le procédé unique fait de la semelle Lactae Hevea un crêpe évolué.

 

En gros, Lactae Hevea est à la semelle crêpe ce que les X-Men sont aux Hommes

 

  • Quand il fait froid, le crêpe se rigidifie et se fissure.
    Le Lactae Hevea reste stable jusqu’à -60C

 

  • Quand il fait chaud, les semelles crêpes deviennent collantes.
    Le Lactae Hevea est stable jusqu’à + 60C.
    Autrement dit, elles ne deviennent pas collantes, avec la chaleur de l’été
    (pas de petits cailloux, collés sous la semelle si vous voyez de quoi je parle :))

 

De plus, ce matériau permet une personnalisation impossible avec le crêpe.

Au-delà des motifs et autres logos, il est possible de réaliser des semelles de toutes les couleurs !

 

Chukka V2 nubuck moka cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

Notre Chukka V2 est également non doublé !

 

Chukka V2 fauve cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Un autre moyen de rendre le modèle souple, léger et confortable c’est de retirer la doublure.

C’est pourquoi ce chukka V2 est non doublé.

 

En haut un modèle doublé en bas un modèle non doublé.
La talonnette qui permet de loger l’anti-glissoire est cousue côté chair pour faire en plus office d’anti glissoire

 

Mais ce n’est pas sans incidence technique.

Si nous ne faisons pas attention, une chaussure non doublée risque de s’affaisser.

C’est pour cela que, même si ces modèles ne sont pas doublés vous y trouverez :

  • un contrefort
  • un bout dur

Cela permet d’offrir une structure à la chaussure afin d’avoir une bonne tenue malgré tout

 

L’autre risque se situe au niveau des œillets.

Sans doublure, il y a un risque :

  • de déformation à court terme
  • d’arrachage à long terme

avec les répétitions de serrage des lacets.

Afin de pallier à ces soucis potentiels, nous avons ajouté une pièce de renfort en cuir à ces emplacements.

 

Voilà le fameux renfort en cuir que nous avons ajouté pour renforcer les œillets

 

Le résultat ? Une chaussure souple et aérée, mais bien structurée !

 

Vous le savez la chaussure parfaite pour tous les usages n’existe pas.

Une chaussure non doublée ne fait pas exception à cette règle.

Afin de savoir si elle vous correspond voici ses avantages et inconvénients.

 

Chukka V2 nubuck camel cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

Les avantages :

 

  • La souplesse : l’absence de doublure rend l’ensemble un peu plus souple.
    Le confort sera donc plus rapide.

 

  • L’hygiène : le côté chair du cuir extérieur est, en général, légèrement velouté.
    Il collera moins aux pieds qu’une doublure en cuir lisse notamment si vous les portez pieds nus.

 

  • L’aération : l’absence de doublure facilite les échanges entre l’extérieur et l’intérieur de la chaussure.
    La chaussure est “plus aérée”.

 

Chukka V2 nubuck moka cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Les inconvénients :

 

  • La durée de vie : la doublure vient protéger le cuir extérieur de la transpiration qui, littéralement, mange le cuir.
    Si elle n’est pas là, forcément, vos chaussures dureront moins longtemps.
    Des chaussettes éviteront un contact trop direct entre le cuir et la transpiration.

 

  • L’affaissement : c’est la contrepartie de la souplesse.
    Des chaussures non doublées perdront leur forme plus rapidement que les autres.
    Les embauchoirs sont encore plus indispensables que sur les autres chaussures.

 

  • Les allergies : si le cuir extérieur est tanné au chrome (comme 90% des cuirs) il y a un risque, pour les personnes sensibles, d’avoir une réaction allergique.
    Surtout si vous les portez pieds nus.

 

Chukka V2 fauve cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

Réalisation du plateau du bateau

 

Comme sur ce modèle nous utilisons qu’un seul cuir nous aurions pu réaliser un plateau pince.

Mais esthétiquement cela n’aurait pas tout marcher.

Nous avons donc décidé de réaliser le même plateau cousu que sur le loafer présenté hier

 

Bateau ébène sur semelle vibram – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

On vient parer à 45° les parties en cuir qui vont être cousues ensemblepour éviter une surépaisseur trop importante.

 

 

Après encollage des deux pièces, on les coud avec deux gros fils sellier les deux pièces ensemble pour former notre plateau.

 

 

C’est donc loin d’être évident.

Par rapport au loafer sur le bateau Il y a le laçage à la main des points d’arrêts avec le gros fil sellier.

Ce travail très long et fastidieux réalisé intégralement à la main permet d’éviter l’arrachage car cette zone est très sollicitée par le cou de pied.

 

 

Chukka V2 cousu sandalette

 

Chukka V2 nubuck camel cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Fiche technique

  • FABRICATION

 

Comme pour toutes nos chaussures celles-ci sont fabriquées en France, à Cholet, par un atelier réputé et reconnu.

 

  • CUIRS DE LA TIGE

 

Ces 3 versions sont proposées dans :

  • un nubuck camel ou Moka de la maison Fichet
  • un cuir fauve légèrement gras de chez Degrmann.

Ces modèles sont non doublés.

 

Chukka V2 fauve cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

  • SEMELLES

Pour ce modèle, on utilise une semelle Lactae Hevea

 

  • COMPOSANTS INVISIBLES

Vous ne les voyez pas et pourtant ils ont une grande importance dans la durée de vie de vos chaussures.

A tel point que je leur ai consacré un article : les parties invisibles de nos chaussures.

Si vous voulez vous amuser à démonter, ce modèle voila sur quoi vous allez tomber:

– un cambrion en bois
– bout dur et contrefort synthétiques
– une première de montage en cuir de collet à tannage végétal
– un intercalaire en caoutchouc naturel.

 

Chukka V2 nubuck moka cousu sandalette sur semelle Lactae Hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

Bateau cousu Blake Rapid

 

Bateau ébène sur semelle vibram – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

Fiche technique

 

  • FABRICATION

Comme pour toutes nos chaussures celles-ci sont fabriquées en France, à Cholet, par un atelier réputé et reconnu.

 

  • CUIRS DE LA TIGE

Les 3 versions présentées ici sont fabriquées avec :

  • un suportlo ou le fauve légèrement gras de chez Degermann
  • le rough out suede de la tannerie anglaise Stead
    (que nous avons utilisé pour la première fois l’hiver dernier).

Comme sur tous nos modèles doublés, la doublure est aussi en cuir de veau pleine fleur.

 

Bateau fauve sur semelle lactae hevea – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

  • SEMELLES

Pour ces modèles, la semelle est une Vibram ou une Lactae Hevea

 

  • COMPOSANTS INVISIBLES

Pas de surprise : on reprend les mêmes éléments que sur tous nos modèles :

– un cambrion en bois
– un garnissage en plaque de liège
– bout dur et contrefort synthétiques
– une première de montage en cuir de collet à tannage végétal (provenant de la tannerie Masure)

 

Bateau waxy sur semelle vibram – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

 

 

Comment se procurer ces souliers ?

 

A l’heure où vous lisez ces lignes ces modèles sont disponibles sur notre e-shop :