ceinture pour homme

Ceinture pour homme en cuir : le guide complet

Une fois n’est pas coutume nous allons nous éloigner des chaussures afin de parler de la ceinture pour homme en cuir. 

Je vous rassure, nous ne sommes pas devenus un blog de mode. 
C’est simplement que la ceinture a un lien étroit avec les chaussures. 

Ne dit-on pas qu’elle doit être de la même couleur / matière que celle de nos chers souliers ? 

ceinture  en cuir pour homme et chaussures

Avouez que l’ensemble est sympa, non ?

 

Donc, de la même façon que nous nous sommes intéressés à l’association chaussures / chaussettes, nous avons décidé de consacrer un article à cet accessoire ô combien important : la ceinture ! 

Mais pas n’importe laquelle.

Vu mon amour pour le cuir vous imaginez bien que je ne vais pas vous parler de ceintures en laine, coton ou, pire encore, en polyuréthane. 

 

Je vais vous dire tout ce que vous devez savoir sur la ceinture en cuir pour homme. Pour moi c’est le standard de qualité sur cet accessoire.
Sous réserve, bien évidemment, que le cuir soit de bonne qualité. 

 

Afin d’essayer, comme à chaque fois, d’être le plus exhaustif possible, vous trouverez dans ce guide :
(cliquez pour accéder directement à la partie qui vous intéresse)

Avec ça je pense que la ceinture en cuir n’aura plus de secrets pour vous ! 

Note : Vous allez le voir, il y a beaucoup de subtilités pour reconnaître une ceinture de qualité.
Pour vous aider j’ai rédigé un PDF gratuit qui regroupe 5 points à contrôler absolument avant d’acheter une ceinture. 

TELECHARGER LE PDF

 

 

Origine de la ceinture pour homme

 

Alors la ceinture n’a pas été inventée pour maintenir les pantalons. 

Un pantalon à la bonne taille n’a pas besoin de ceinture. C’était déjà le cas à l’Antiquité et c’est toujours valable aujourd’hui ! 

Depuis son origine elle n’a qu’un but stylistique.

Depuis l’Age du bronze, en passant par le Far-West ou le haut Moyen-âge, le port de la ceinture a été dicté par différentes modes. 

ceinture pour homme origine

Les modes sont plus ou moins respectables mais on voit bien ici que la ceinture ne sert pas à maintenir le pantalon

 

Dans l’Histoire plus récente (deuxième moitié du XIXème jusqu’à la première guerre mondiale) la ceinture servait d’élément décoratif de l’uniforme militaire.

Portée serrée, elle permettait de faire paraître la taille plus mince et donner aux hommes un physique, en apparence, plus musclé. 

 

C’est dans les années 20 que le changement eut lieu.

A l’époque, les marins britanniques utilisent une simple corde qu’ils passent dans des œillets découpés dans leur pantalon. 

Constatant que cela devenait très inconfortable lorsque ces cordes étaient imbibées d’eau ils ont eu l’idée de les remplacer par une lanière de cuir accrochée avec une boucle.
Cela permettait de la détacher plus facilement et le port du pantalon n’en était que plus confortable. 

La ceinture, telle que nous la connaissons maintenant, était née ! 

 

Depuis, elle a été déclinée sous à peu près toutes les formes, dans toutes les matières et avec les boucles les plus invraisemblables. 

 

 

Fabrication d’une ceinture pour homme en cuir

 

Entrons dans le cœur du sujet. 

Comme pour tous les produits manufacturés vous imaginez bien que la fabrication a une grande importance dans la qualité finale du produit. 

Au premier abord on peut penser qu’une ceinture est simple à confectionner.
Mais, si l’on veut qu’elle soit fabriquée dans les règles de l’art, vous allez voir que les étapes sont nombreuses. 

 

 

Les matières

Avant de commencer à la fabriquer il va falloir trouver la bonne matière. Donc le bon cuir dans le cas qui nous intéresse. 

C’est ici que se joue, en grande partie, la durabilité de votre ceinture.

cuir ceinture pour homme

 

Forcément, la qualité de celui-ci aura une énorme influence sur la qualité de votre ceinture. 
Note : je vous invite à lire notre article sur la qualité du cuir pour tout savoir sur ce sujet. 

 

Privilégiez donc un cuir pleine fleur à tannage végétal qui sera le plus résistant et offrira une belle patine en vieillissant. 

Pour l’animal, en général, on utilise du veau mais surtout de la vachette car la taille de ces peaux permet de tailler de longues bandes nécessaires à la réalisation d’une ceinture.

 

Une ceinture de grande qualité sera doublée. Comme pour les chaussures, en termes de durabilité, cela à une influence.

Il y a donc 3 cas de figure :

  • pour du haut de gamme elle sera doublée avec un collet végétal pleine fleur. C’est la crème de la crème pour une ceinture. 
  •  Ensuite il est possible qu’elle soit doublée avec sa propre croûte issue de la refente du cuir.
  • Enfin vous trouverez  des ceintures qui ne sont tout simplement pas doublées. 

 

Un autre élément non négligeable dans le choix d’une ceinture est la boucle

Ici aussi vous pouvez avoir de très grosses différences de qualité (chez certains fournisseurs la boucle, seule, peut coûter jusqu’à une centaine d’euros).

Le top du top c’est d’opter pour une boucle en laiton massif
Note : ce n’est pas indispensable mais si vous souhaitez pousser l’exigence au maximum privilégiez une boucle taillée dans la masse afin d’éviter les soudures qui, si elles ne sont pas bien faites, peuvent être disgracieuses.

Dans les produits moins haut de gamme vous trouverez des boucles plaquées laiton ou en zamac. 

Ceinture en cuir pour homme Duret

Une boucle en laiton massif polie main de chez Duret. Juste sur la photo on voit que ça respire la qualité

 

Mais revenons au laiton massif.

En plus d’être beau cet alliage est très durable et se patine au contact de l’air.
Pour les questions esthétiques (couleur, brillance, etc.) on lui appliquera différentes finitions :

  • laiton poli
  • rhodium 3 microns
  • palladium brossé
  • nickel, nickel noir (vernis) ou nickel brossé
  • or : les dorures existent en plusieurs nuances de couleurs (et d’épaisseurs allant du simple vernis jusqu’au plaqué) :
    • doré 2N : dorure « standard »
    • doré 1N : doré pâle (couleur proche du laiton)
    • doré 0,5N : doré très pâle
    • doré rose
  • bronze (par oxydation du laiton)
  • argent massif ou vernis
  • etc. 

Enfin, pour terminer sur la boucle, un ardillon (= la tige que vous passez dans le trou) de section ovale permettra un emboîtage optimal. 

 

 

Les étapes de la fabrication d’une ceinture en cuir

D’apparence simple, la ceinture est un produit complexe à fabriquer. 

Avant de détailler les différentes étapes sachez qu’il existe deux types de fabrications : 

  • la ceinture de sellier
  • la ceinture de maroquinier

Bien que proches, ces deux métiers sont différents.
Même si de nos jours les selliers proposent de la maroquinerie, ils étaient, à l’origine, connus pour la réalisation de sellerie pour chevaux par exemple. 

Le raccourci le plus courant pour les différencier est le suivant :

une ceinture de sellier sera plus sportive / décontractée alors que la ceinture de maroquinier sera plus formelle. 

 

Certaines des étapes qui suivent peuvent-être réalisées à la main ou à la machine.
Vous imaginez bien que, comme pour les chaussures, cela a une grosse influence sur le prix final (pour une ceinture, hors matières exotiques, on peut monter jusqu’à plusieurs centaines d’euros). 

 

  • Découpe de la peau

découpe ceinture en cuir pour homme

 

Une fois le cuir choisi il va falloir découper les bandes nécessaires à la confection de la ceinture. 

Si la ceinture est doublée on découpera une bande similaire dans la peausserie utilisée pour la doublure. 

On en profitera pour appliquer une première rapide finition sur les bords afin d’avoir des pièces de cuir plus jolies. 

Je vous en parle plus loin mais c’est à ce moment là qu’on choisit la largeur de la ceinture (eh oui, c’est important). 

 

  • Refente de la peau

Selon la force ( = épaisseur) du cuir utilisé on va refendre la peau afin de ne pas avoir une ceinture trop épaisse qui serait trop rigide. 

C’est une des premières étapes où l’on peut réaliser des économies. 

La partie basse de la refente (= la croûte de cuir) peut être utilisée comme doublure alors que la partie pleine fleur sera utilisée pour le dessus de la ceinture. 

Une seule peau = dessus et doublure. Forcément cela revient moins cher que de tailler une seconde bande dans un collet végétal pleine fleur. 

On peut même pousser plus loin : selon les ceintures, tous les éléments seront doublés alors quand d’autres cas on se contentera de doubler la partie principale. 

 

  • Parage 
parage ceinture en cuir pour homme

Le parage c’est ça !

 

Cette étape est, elle aussi, un bon signe d’une ceinture de qualité. 

On vient affiner les bords des bandes de cuir. Cela permet de donner à la ceinture un léger aspect bombé (on peut l’accentuer avec une âme ; je vous en parle plus loin). 

Au-delà de l’aspect esthétique cela permet de protéger les coutures car elles seront moins exposées aux frottements en tout genre. 

 

  • Encollage

Dans cette étape on va venir fixer ensemble le dessus et la doublure de la ceinture. 

A l’aide d’une colle on vient déposer le dessus sur la doublure.

Cette étape demande de la précision pour éviter l’apparition de plis sur le cuir. Il faut que la ceinture soit parfaitement lisse.

 

  • Découpe des éléments 
L'embarras du choix avec autant d'emporte pièces.

L’embarras du choix avec autant d’emporte-pièces.

 

Nous avons à présent une bande de cuir doublée. 

A l’aide d’emporte-pièces on va venir y découper les différents éléments (passants, attache de la boucle) et aussi donner la forme souhaitée au bout de la ceinture (ogive, droite, etc.)

Afin d’avoir des bords propres sur ces différents éléments on va venir les poncer finement (c’est déjà le second ponçage mais quand on aime…) 

 

  • Couture

couture ceinture pour homme

 

Cette étape ne se fait pas sur toutes les ceintures. Dans certains cas on se contentera d’une ceinture collée. 

Je vous laisse deviner ce qui est le mieux (un indice : c’est comme pour les semelles de vos chaussures). 

On pourra se contenter de réaliser une couture sur la partie principale de la ceinture ou alors pousser jusqu’à coudre tous les éléments. 

Là encore c’est un choix dicté par la qualité souhaitée en bout de chaîne. 

La couture peut être réalisée à la main ou à la machine. Dans le premier cas, juste pour une ceinture, cela peut demander plusieurs heures de travail.
Note : un moyen de connaître l’attention accordée aux finitions et détails par le fabricant est de regarder la forme de la couture. Si les points sont légèrement décalés les uns des autres cela signifie qu’on est sur une couture dite en points sellier.
Sachez que cela ne change pas la qualité du produit. C’est simplement plus esthétique.

Ceux qui sont soucieux d’une belle finition vont venir délicatement marteler la couture à l’aide d’un marteau apprêteur.

Certains poussent jusqu'à doubler et coudre les passants.

Certains poussent jusqu’à doubler et coudre les passants.

 

  • Finitions

On approche du but : les différents éléments ont été assemblés et certains s’arrêteront là et vous livreront votre ceinture en l’état. 

Mais, pour un travail de qualité, il y plusieurs finitions qui vont venir embellir votre ceinture. Surtout au niveau des tranches. 

 

Alors qu’on a déjà effectué deux ponçages rapides on vient à nouveau bien égaliser et lisser les bords pour un plus beau rendu. 

La tranche pourra également être légèrement brûlée (pour un effet arrondi), graissée et, dans certains cas, teintée. 

Finition de la tranche

Finition de la tranche

 

Une finition moins fréquente dans les ceintures “tout-venant” est l’utilisation d’un fer à fileter. 

Cet appareil vient chauffer le bord de la ceinture et offre un bien meilleur rendu. 

 

Vous le voyez, il y a beaucoup de petites subtilités entre une ceinture ordinaire et une ceinture d’exception. 

Certains de ces détails ne sont que purement esthétiques mais il est quand même assez rare de prendre autant de temps à bien finir un produit de mauvaise qualité. 

Donc, si vous retrouvez toutes ces petites choses sur une ceinture, il y a des chances que les parties les plus importantes (qualité du cuir, doublure, couture, boucle, finitions, etc.) soient du même niveau.

Passage du fer à fileter

Passage du fer à fileter

 

 

L’association ceinture / chaussures

 

Maintenant que vous savez ce qui constitue une belle ceinture en cuir et comment la reconnaître il faut savoir comment la porter. 
Non il ne suffit pas de la mettre dans les passants du premier pantalon qui vient. 

 

Alors oui, la règle de base est d’avoir une ceinture de la même couleur que vos chaussures.
Si vous pouvez pousser jusqu’à avoir une ceinture qui est réalisée dans la même matière c’est encore mieux. 

Mais il y a d’autres nombreux critères qu’on ne peut pas négliger :

  • La largeur.
  • Forme et couleur de la boucle.
  • La bonne taille

 

 

Quelle largeur pour une ceinture en cuir ?

Si vous faites attention vous allez constater que les ceintures sont proposées dans un nombre très important de largeurs. 

Rappelez-vous simplement que plus elle est large moins une ceinture sera formelle.

Les passants d’un jean peuvent, en général, accueillir une ceinture de 5 cm maximum. 

On est bien d'accord que la largeur à une grosse influence sur le style de la ceinture, non ?

On est bien d’accord que la largeur à une grosse influence sur le style de la ceinture, non ?

 

Alors, bien que le but d’une ceinture soit de créer une ligne de séparation entre le haut et le bas de votre tenue, il ne faut pas qu’elle soit trop voyante. 

Pour moi une ceinture entre 3 et 4 cm de large sera idéale car elle sera polyvalente. 

Vous serez en mesure de la porter avec un jean / chino mais aussi de l’intégrer dans une tenue plus formelle. 

 

 

Ceinture plate ou bombée ?

Je vous en ai parlé rapidement dans la partie fabrication.

Lors de sa confection on peut donner un aspect plus ou moins bombé à la ceinture.

Soit en parant les bords soit carrément en insérant une âme (en cuir, matière synthétique ou autre selon le bon vouloir du fabricant) afin d’accentuer cet effet. 

C'est ainsi que l'on met une âme dans une ceinture... Oui la maroquinerie est une discipline très poétique !

C’est ainsi que l’on met une âme dans une ceinture… Oui la maroquinerie est une discipline très poétique !

 

Au delà de la protection des coutures aux frottements cela a une vraie incidence stylistique. 

Plus une ceinture est bombée plus on la considérera habillée. 

C’est un avis personnel mais je trouve que cet effet n’est pas le plus joli.
Limitez-vous à un bombé délicat par parage des bords (au moins pour préserver la couture). 

 

 

La boucle :  comment choir la couleur et la forme ?

Je vous l’ai dit avant, la base c’est de choisir une boucle en laiton massif avec une belle finition. 

Mais, si on se limite à ces critères, vous allez voir que le choix est encore très large. 

Passons rapidement sur ce qu’il faut éviter :

  • les anneaux : votre ceinture ne tiendra pas bien et cela ne donne pas un beau rendu.
  • les tiges : la encore la tenue n’est pas idéale mais surtout il y a, visuellement, une grosse sensation de manque.
  • les boucles décoratives (en général avec un gros logo) : NON. Tout simplement. Ce n’est pas possible. 

On restreint donc notre choix à une boucle qu’on dit à ardillon. 

Il peut être simple double ou triple. Comme je n’aime pas trop quand il y a trop de fioritures j’ai une préférence pour un simple ardillon. 

boucles ceinture pour homme en cuir

Une boucle simple avec une belle finition. Ne cherchez pas à trop en faire.

 

Intéressons nous à présent à la forme. Le conseil le plus connu à ce sujet est le suivant :

boucle ronde pour femmes / boucle carrée pour hommes

 

Alors oui je sais c’est très sommaire. 

Comme je ne suis pas un grand fan des règles de ce genre mon seul conseil sera de vous orienter vers une forme de boucle qui vous plaît et qui reste assez simple pour être portée avec tout et dont vous ne vous lasserez pas dans 2 mois. 

 

Pour la couleur de la boucle on rentre dans des détails assez insignifiants mais si vous voulez faire bien les choses et créer une harmonie discrète dans votre tenue, alors :

Associez la couleur du métal de votre boucle à celle de votre montre / alliance / boutons de manchette. 
(rayez la mention inutile)

 

 
Comment choisir la taille de sa ceinture en cuir ?

Là, contrairement aux chaussures, c’est assez simple.

La plupart du temps la taille d’une ceinture est mesurée en centimètres.

Elle correspond alors à la distance du bout de l’ardillon jusqu’au trou du milieu (le troisième car en général il y en a 5).

Du coup, pour connaître votre taille, mesurez la distance entre l’ardillon et le trou que vous utilisez sur votre ceinture habituelle.

C'est cette distance qui est exprimée en cm dans la taille d'une ceinture

C’est cette distance qui est exprimée en cm dans la taille d’une ceinture

 

Idéalement la ceinture se porte au troisième trou pour une question d’équilibre visuel. 

Mais vous n’êtes pas sans savoir que le tour de taille peut varier. 

Du coup n’y voyez pas une énorme faute de goût si, au fil du temps, vous devez la serrer jusqu’au 4ème… ou, mais c’est plus rare, seulement au 2ème :)

 

Si vous n’avez pas de ceinture vous pouvez mesurer votre tour de taille. Mais il y a des chances de commettre une erreur. 

Du coup vous pouvez utiliser la taille de votre pantalon avec la formule suivante : 

taille FR du pantalon x 2 + 5 = taille de ceinture en cm

Attention à ne pas utiliser une taille de pantalon US / UK sinon vous risquez d’avoir une mauvaise surprise. 

 

Je termine sur cette histoire de taille avec un tableau de correspondance comme ça vous êtes sûr de ne pas vous tromper !

correspondance taille ceinture homme

 

Pour une association parfaite nous vous proposons, chez Jacques et Déméter des chaussures et ceintures à patiner.

Dans ce cas c’est simple : l’association est parfaite !

 

 

Entretien d’une ceinture en cuir

 

Vous le savez, l’entretien est, pour moi, très important.

Quelle que soit la qualité de base du produit que vous achetez, si vous n’en prenez pas soin alors sa durée de vie ne sera pas optimale. 

C’est valable pour les chaussures, votre voiture, vos habits, etc… Et bien évidemment pour votre ceinture ! 

 

Bon alors rassurez-vous l’entretien est, ici, bien plus simple.

Mais il y a malgré tout quelques règles de base pour garder une ceinture le plus longtemps possible :

  • Lorsque vous la serrez, évitez de faire ce geste qui consiste à prendre l’extrémité de la ceinture d’une main et à tirer violemment, en frottant le cuir contre la boucle, jusqu’à arriver au niveau de serrage souhaité. 

    Vous avez deux mains : servez-vous en !

ceinture pour homme en cuir

Vous avez beau être musclé et vouloir affirmer votre virilité évitez ce geste lorsque vous mettez votre ceinture !

 

  • Ne portez pas la même ceinture tous les jours. La règle est ici moins stricte que pour les chaussures étant donné que votre ceinture n’est (normalement) pas exposée à la transpiration et à une éventuelle pluie. 

    Mais, malgré cela, mettez en place une alternance. Ça ne fera pas de mal (de toute façon, une seule ceinture n’ira pas avec toutes vos tenues, donc il faudra alterner). 

 

  • Rangez votre ceinture correctement. L’idéal c’est de la suspendre par la boucle. Mais à défaut vous pouvez vous contenter de la rouler (avec la boucle à l’extérieur évidemment).
Ce genre de produit se trouve facilement et ne prendra pas beaucoup de place dans votre placard.

Ce genre de produit se trouve facilement et ne prendra pas beaucoup de place dans votre placard.

 

Pour ce qui est de l’entretien à proprement parler, contentez-vous, pour une ceinture en cuir, de mettre un peu de lait nettoyant (crème universelle Saphir par exemple) de temps à autre pour nettoyer, nourrir et hydrater le cuir. 

Avec le temps, si vous trouvez les couleurs un peu ternes, rien ne vous empêche de mettre un peu de crème. 

Note : être certain d’acheter une belle ceinture est compliqué. Le prix n’est pas forcément un bon indicateur.

Pour vous aider j’ai rédigé un PDF gratuit qui :

  • vous présente 5 points à contrôler absolument avant l’achat.
  • est synthétique pour que les informations soient simples à retenir.
  • est illustré car une bonne image vaut mieux qu’un long discours. 

TELECHARGER LE PDF

  • Wil

    Très bon article, et l’idée de proposer des ceintures assorties serait un vrai plus !
    Je galère à trouver une ceinture pour mes chukkas havane :/

  • Philou

    Je plussoie après Wil, l’idée de proposer des ceintures assorties serait un vrai plus !

    Je viens de commander des Long Wing couleur caramel, serait-il possible de commander dans la foulée la ceinture assortie ?

    • Merci pour la commande !
      Les ceintures c’est un travail en cours.
      Tout n’est pas encore arrêté. Notamment quels cuirs sortir en premier. Vu qu’on est une petite structure on peut pas sortir une quinzaine de modèle d’un coup et il faudrait faire des choix.

  • peton

    Bonjour Maxime, je voudrais te poser une question, qui peut paraître bête mais qui tout de même me laisse perplexe.
    J’ai acheter récemment une montre Daniel Wellington, avec un bracelet en cuir noir et lors de mon achat, le vendeur ma dit que pour l’entretien du bracelet, il fallait que j’utilise de la crème incolore ce qui pour moi me paraît étrange puisque dans la logique je pense qui faudrait comme pour les souliers utiliser de la crème colorée, donc j’aimerai avoir ton avis.

    • Bonjour Peton.
      Je l’entretiendrai comme une ceinture : un peu de crème universelle de temps en temps et c’est bon. Une fois par an peut être un petit coup de crème colorée et c’est bon. Le cuir du bracelet est soumis à bien moins de contraintes (physiques, environnementales) que celui des chaussures donc ce n’est pas choquant qu’il demande moins d’entretien.

      Par contre pour la crème incolore je ne vois pas l’intérêt.

  • Francis

    Bonjour Maxime, concernant le rangement des ceintures, je suis étonné de lire “vous pouvez vous contenter de la rouler (avec la boucle à l’extérieur évidemment).” J’ai appris personnellement que la boucle doit au contraire être à l’intérieur : à l’extérieur, elle risque d’abîmer / rayer le dessus de la ceinture. En la mettant à l’intérieur, elle ne peut au pire qu’abîmer une partie non visible

    • Bonjour Francis.
      On rentre dans du détail :)

      Lorsque vous la roulez avec la boucle vers l’extérieur elle “ne tient pas en place” : donc la boucle s’écarte naturellement de la ceinture.
      Elle ne viendra pas frotter le cuir.

      Si vous la roulez avec la boucle à l’intérieur, la boucle est coincée et elle va frotter.
      Certes sur une partie non visible, mais c’est toujours mieux d’éviter ça, non ?

      • Francis

        Oui, mais le diable est dans les détails… Et l’élégance aussi ;)

        Comme on parle rangement, pour des ceintures roulées et calées l’une contre l’autre dans un tiroir, mieux vaut mettre la boucle à l’intérieur, cela évite en outre qu’elle s’abîment l’une l’autre. Et dans une valise, encore plus : je parle malheureusement d’expérience, ayant rayé le cuir d’une ceinture en la transportant roulée boucle à l’extérieur.

        Merci en tout cas pour votre blog, vos conseils et de m’avoir répondu. Ainsi que de faire vivre la tradition française de la belle chaussure ! À ce propos, pas de monk simple boucle en vue ? Les double boucles, c’est bien, mais bon, on n’en voit vraiment partout, alors que pour les simple boucle, le choix est beaucoup plus restreint…

        • Ah c’est donc la boucle d’une ceinture qui frotte sur l’autre !
          Pour éviter ça le mieux est de ranger vos ceintures dans des pochons de transport en coton. Aucun risque comme ça :)

          Merci à vous pour vos commentaires.

          Pas de simple boucle en vue non. Je n’aime pas trop ce type de chaussures…. Pour le moment. Mais les gouts changent avec le temps donc qui sait ! :)