Cuirs exotiques: 3 exemples

Cuirs exotiques: 3 exemples intéressants

    En tant que fabricants de chaussures nous sommes toujours à la recherche de nouvelles matières. 

    Je vous ai beaucoup parlé de l’essentiel cuir de veau pleine fleur pur aniline dans la confection de chaussures de qualité.

    Mais il y a d’autres cuirs. Des cuirs exotiques qui sont très intéressants à utiliser.

    Que ce soit leur aspect, leurs caractéristiques mécaniques ou leur texture, les cuirs dont je vais vous parler sont tous très qualitatifs.

    Mais leur rareté les rend bien plus chers ce qui explique qu’ils soient moins souvent utilisés.  

    Dans toutes les vitrines vous voyez au mieux des chaussures confectionnées en cuir de veau pleine fleur, au pire, dans des croûtes de cuir maquillées et vendues bien trop cher pour ce qu’elles sont. 

    Les cuirs de veau, vachette, agneau, chèvre ou porc sont, de loin, les plus utilisés pour fabriquer les chaussures.

    Pourtant il existe des cuirs réalisés avec la peau d’autres animaux.

    Cela va peut-être vous surprendre mais il est possible de faire du cuir avec des peaux de poissons, de chevaux, d’autruches ou encore de reptiles. 

    Cet article n’est pas complètement neutre car, comme je vous le disais en introduction, nous sommes en permanence à la recherche de nouvelles matières pour la fabrication de nos chaussures.

    Je ne vais donc pas vous faire une liste exhaustive de tous les cuirs exotiques que vous pouvez rencontrer.

    Je vais vous parler de ceux que nous pensons, peut-être, utiliser, dans un futur plus ou moins proche.

    N’hésitez donc pas à réagir à cet article afin de nous faire part de vos envies! 

     

    Les cuirs exotiques: Le cordovan

     

    cuirs exotiques:shell cordovan horween

    on voit bien la forme de découpe caractéristique du shell cordovan – Horween

     

     Je vais commencer par vous présenter celui qui est sans doute le plus commun (ou que j’apprécie le plus) des cuirs exotiques: le cordovan. 

    On reste, ici, dans les cuirs  de mammifères puisque nous parlons d’un cuir réalisé à partir de la peau d’un cheval et d’une race en particulier: le percheron

    Je vous passe sur l’historique du mot cordovan et de son lien avec la ville de Cordoue.
    Une petite recherche sur internet vous en apprendra plus si vous le souhaitez.

    Je suis ici pour vous décrire plus en détails ce cuir donc ne perdons pas de temps!

    En réalité, lorsqu’il s’agit de chaussures, le terme cordovan sous-entend le shell cordovan.

    Par ce terme on désigne le cuir obtenu en utilisant une partie bien précise de la peau: la croupe.

    Je vous rassure le reste de la peau n’est pas jetée à la poubelle.

    Elle sera utilisée pour confectionner d’autres cuirs ayant l’appellation cordovan. Mais la je vous parle du très haut de gamme. 

    decoupe shell cordovan

     

    Il faut savoir que pour une peau de cheval, la partie qui va être transformée en shell cordovan mesure, en moyenne 0,3m2.

    Cela signifie qu’avec un cheval vous allez être en mesure de réaliser à peine deux paires de chaussures. 

    A titre de comparaison, comme je vous l’indiquais dans mon article sur la fabrication de cuir, une peau de veau, qui va être utilisable dans sa quasi intégralité mesure en moyenne 2m2.

      

    A la vue de ces informations je suis sûr que vous comprenez mieux pourquoi ce cuir est rare et très coûteux!

    Comptez en général 40 à 50% plus cher qu’un box calf.

    Mais pourquoi est-il si demandé?

    C’est très simple: ce cuir est d’une résistance incomparable, il a une brillance et une profondeur de teinte unique et il s’entretient très bien et très facilement.

    chukka cordovan alden

    une teinte profonde et brillante si caractéristique du shell cordovan.

     

    C’est aussi un cuir totalement imperméable.

    Le percheron à la particularité de se coucher pour dormir. Du coup sa peau, au niveau de la croupe, n’a plus de pores et se transforme en une sorte de cartilage.

    On obtient donc un cuir sur lequel l’eau glisse et ne marque pas. Il suffit de brosser pour faire disparaître les griffures et autres petits accrocs du quotidien. 

    saphir cordvan

    source: avel.com – Saphir propose une gamme de produits spécialement conçus pour l’entretien du cordovan

     

    Mais alors pourquoi cet incroyable cuir,  provenant de la peau d’un animal commun et faisant partie de l’industrie alimentaire n’est-il pas plus utilisé?

    La encore c’est très simple: sa fabrication est très complexe et il y a dans le monde très peu de tanneries qui sont capables d’en produire.

    La plus connue est la tannerie Horween à Chicago qui est une véritable institution que tous les amateurs de souliers en cordovan connaissent.  

    En plus d’un savoir-faire très précis, la fabrication du cordovan, réalisée par tannage végétal, nécessite neuf mois de traitement puis 6 mois de teinture.

    Quand on sait qu’il est possible de tanner une peau de veau au chrome en 24/48h vous comprenez pourquoi si peu de tanneries choisissent de travailler ce cuir. 

     

    Les cuirs exotiques: le museum calf

     

    Nous sommes ici sur un cuir de veau.

    Oui je sais je vous ai promis des cuirs exotiques et après un cuir de cheval je vous parle d’un cuir de veau, Mais vous allez voir que le museum calf mérite toute votre attention.

    cuirs exotiques: museum calf

    un exemple de muséum calf

     

    En fait le museum calf, un nom que l’on doit à John Lobb, est un cuir de veau auquel on a appliqué une finition particulière.

    Le but étant d’obtenir un aspect « marbre » et donc une couleur non homogène mais offrant plusieurs variations d’une même teinte. 

    Le savoir-faire nécessaire est la aussi délicat et peu commun.

    C’est la tannerie Ilcea en Italie qui a, la première, proposée ce type de cuir. 

    Je n’ai malheureusement pas beaucoup plus d’informations à vous donner car la technique utilisée pour réaliser ce cuir est précieusement garder.

    Je souhaitais simplement vous en parler afin que vous sachiez qu’il existe.

     

    Les cuirs exotiques: l’alligator nubucké

     

    Il faut savoir que l’appellation alligator regroupe 4 espèces:

    • le crocodile marin d’Asie et du nord de l’Australie. 
    • le crocodile du Nil. 
    • l’alligator du Mississipi.
    • le caïman 
    cuirs exotiques: alligator

    Ici on comprend bien pourquoi le dos est moins utilisé que le ventre

     

    En fonction de la forme et de la taille des écailles que l’on souhaite on utilisera de préférence une ou l’autre espèce citée ci-dessus.

    Le cuir d’alligator provient d’animaux d’élevage à plus de 90%. 

    Bien que d’apparence très différente, la peau de ces animaux présente les trois mêmes couches que celle des mammifères (épiderme, derme et tissus sous-cutanés).

    Mais, même si dans les grandes lignes, les méthodes de transformations de la peau en cuir s’applique à ces animaux, il y a certaines spécificités pour transformer leur peau en cuir. 

    Par exemple, on attache la tête à la queue de la peau car la forme fine et allongée de celle-ci augmente le risque que les peaux forment des noeuds entres elles dans les foulons. 
    Note: il faut savoir que, vu la structure de la peau, seule la partie ventrale va être transformée en cuir.

    Je ne vais pas toutes les détailler ici mais le travail de ces peaux est très compliqué et prend bien plus de temps que pour un veau par exemple.

    Ajoutez à cela la rareté et, la encore, vous avez les deux principales raisons du cout de ces cuirs. 

    Cela ne vous surprendra sans doute pas mais, en raison de sa structure et de son épaisseur naturelle la peau d’alligator est particulièrement résistante.

    cuirs exotiques: chukka nubuck alligator

    TYE shoemaker

     

    Comme pour les autres cuirs il est possible d’appliquer différentes finitions à une peau d’alligator.

    Celle que nous apprécions tout particulièrement est le nubuck d’alligator.

    La structure des écailles et l’aspect mat mettent vraiment en valeur ce type de peau et le rendu est incroyable. 

    Voici donc une, rapide, présentation de 3 cuirs exotiques que nous intégrerons peut-être dans nos modèles.

    N’hésitez pas à nous poser des questions ou à nous faire part de vos envies dans les commentaires! 

     


    Je suis le co-fondateur de Jacques & Déméter. Après des études d'ingénieur et un passage dans un cabinet d'audit j'ai décidé que je souhaitais concilier mon travail à l'une de mes passions. J'ai alors tout abandonné et je me suis lancé!


    • Romain R

      L’alligator est particulièrement tentant…

      • Pour avoir vu une paire en vraie c’est encore plus beau que sur photo!

    • Cyrille

      Magnifique les chukka en nubuck d’alligator! Je ne savais même pas que ça existais… Le cordovan toujours aussi beau, un classique dans une collection (qui me manque d’ailleurs…)

      • On est bien d’accord Cyrille. En fait c’est le même principe que pour un nubuck de veau ou autre (ponçage du côté fleur). On avait très envie d’en utiliser mais on s’est heurté à un sérieux problème : cela coute excessivement cher !
        Pour le cordovan je suis bien d’accord. Ca manque chez nous aussi ;)

    Jacques & Déméter - 2011/2016 All right reserved