Country boots – Montage norvégien

On commence la découverte de ces nouveautés avec un modèle que j’apprécie particulièrement: nos country boots. 

En termes de patronage ce modèle nous avait, à l’époque, demandé beaucoup de travail pour que les lignes et le plateau tombent exactement comme on le souhaitait. 

Nous avions aussi essayé plusieurs formes avant de nous arrêter sur la Trégor.

Malgré tout nous étions parvenu à proposer un modèle dont nous étions très contents (personnellement j’ai une paire de la version taupe que je porte très souvent).

Malheureusement, nous avons du l’arrêter.

Pourquoi ?

Parce que:

  • la tannerie ne proposait plus la couleur Taupe dans son catalogue
  • les semelles en gomme que nous utilisions sur la première version devaient être commandées en quantités astronomiques.

Nous avons donc été contraints de le retirer de notre catalogue. 

 

Mais je suis assez têtu et j’avais déjà en tête de proposer une nouvelle version de ce modèle. 

Par contre je ne voulais pas me contenter de changer le cuir et les semelles. 

Du coup on en a profité pour également changer le montage: 

Désormais nos country boots sont fabriquées avec un cousu Norvégien ! 

Ici on voit bien les deux coutures du cousu norvégien

Ici on voit bien les deux coutures du cousu norvégien / photo: Karim Louiba

 

Cette nouvelle version est déclinée dans 3 cuirs différents que je vais vous présenter mais, juste avant, je me permets de faire un rappel.

 

Le cousu Norvégien, qu’est ce que c’est ? 

 

C’est un des – pour ne pas dire le – montages les plus robustes, très apprécié par les amateurs de belles chaussures. 

Il est moins fréquent que son cousin le Goodyear car

  • les (bonnes) machines nécessaires à sa confection se font rares 
  • il est compliqué à réaliser simplement (on ne peut pas tricher comme sur un GY)
  • il est moins connu. Du coup, commercialement, certaines enseignes ne s’embêtent pas à le proposer.  

 

On est donc sur un montage à deux coutures (et, contrairement au Goodyear, les deux sont visibles):

  • une latérale qui va lier la tige, le mur de montage de la première et la trépointe (la couture Norvégien)
  • une verticale qui va venir lier la semelle d’usure et la semelle intermédiaire à la trépointe (la couture petits points)
Différents montages des chaussures cousu norvégien

montage cousu norvégien

Pourquoi ce montage est-il si robuste et si apprécié ? 

  • parce que, avec ces deux coutures apparentes, il offre une parfaite étanchéité.
  • parce que la présence de deux coutures assure une plus grande solidité globale à la chaussure
  • parce qu’il peut être ressemelé autant de fois que vous le souhaitez

 

Théoriquement, au bout du compte, vous obtenez une chaussure:

  • prête à affronter les conditions les plus extrêmes  
  • que vous pouvez réparer

Vous allez donc pouvoir la garder des dizaines d’années. 

 

Pourquoi théoriquement ?

Tout simplement parce que si le cuir de la tige (ie dessus et doublure de la chaussure) ne tient pas la route cela ne sert pas à grand chose, non ?

Sur cette photo vous pouvez constater qu'on a pas fait l'impasse sur un cuir de très grande qualité

Sur cette photo vous pouvez constater qu’on a pas fait d’impasse: nous avons sélectionné des cuirs de très grande qualité – Photo: Karim Louiba

 

Du cuir de veau pleine fleur pur aniline grainé ou gras

 

Pour ceux qui nous suivent depuis nos débuts, vous le savez, notre démarche est avant tout qualitative. Du coup nous ne faisons pas de compromis. 

Donc, en plus d’un cousu Norvégien réalisé dans les règles de l’art, nous avons sélectionné, comme toujours, des cuirs d’exception.

 

Les 3 modèles que nous présentons ici sont réalisés avec: 

  • du veau pleine fleur pur aniline grainé de la tannerie du Puy (une version foncée gros grain et une plus claire petit grain)
Après le fauve petit grain voici le marron foncé gros grain

Après le fauve petit grain voici le marron foncé gros grain – Photo: Karim Louiba

 

  • du veau suportlo (un cuir légèrement gras) pleine fleur de la tannerie Degermann (dans une version ébène… c’est un vrai ébène, pas du noir)
Un cuir gras dans une tente ébène dense et profonde - Photo: Karim Louiba

Un cuir gras dans une tente ébène dense et profonde – Photo: Karim Louiba

 

Si vous ne les connaissez pas, sachez que ces deux tanneries sont labellisées « Entreprises du Patrimoine Vivant » 

Je vous laisse jeter un oeil aux critères permettant d’obtenir ce label: vous verrez qu’ils sont gages de qualité. 

 

Pour une petite entreprise comme la nôtre il est compliqué de travailler avec ces tanneries car elles sont très demandées.

SI nous y avons accès c’est que l’atelier qui confectionne nos chaussures entretient avec elles des relations commerciales depuis une bonne vingtaine d’années. 

Cela nous permet d’avoir accès aux meilleurs cuirs qu’elles réservent à leurs plus fidèles et meilleurs clients.

 

Country boots dopées au norvégien  

 

Ta da ! – Cliquez pour agrandir – Photo: Karim Louiba

 

Dans sa première version notre country boots était donc cousu Blake sur une semelle en caoutchouc avec une trépointe bourrelet en cuir naturel. 

Nous n’avons pas touché au patronage (ni à la forme) mais cette fois: 

  • elle est montée en norvégien  
  • la semelle est en caoutchouc (je vous en dis plus sur ce point juste en dessous)
  • la trépointe est en cuir naturel et dentelée (cela va souvent de pair avec ce montage). 

 

Ces modifications ont pour conséquence, d’un point de vue esthétique, de renforcer le côté « country / campagne » de ce modèle.

Nous l’avons décliné dans trois versions: 

  • Marron foncé grainé gros grain
  • Fauve grainé petit grain
  • Cuir gras ébène

La version en cuir gras ébène – Cliquez pour agrandir – Photo Karim Louiba

 

Fiche technique Country boots

 

  • FABRICATION

Comme pour toutes nos chaussures celles-ci sont fabriquées en France, à Cholet, par un atelier réputé et reconnu. 

 

  • CUIRS DE LA TIGE

Nous avons donc, ici, opté pour un veau suportlo de la tannerie Degermann. 
Note: nous utilisons déjà ce cuir sur nos work boots et nos brogues cousues Goodyear

C’est un cuir pleine fleur pur aniline légèrement gras. 

Cela lui donne un aspect plus mat qu’un veau Box par exemple. 

 

Nous profitons de ce lancement pour introduire deux nouveaux cuirs:

  • un marron foncé gros grain
  • un fauve petit grain

Ces deux cuirs de veau pleine fleur pur aniline proviennent, eux, de la tannerie du Puy. 

Comme sur tous nos modèles, la doublure est aussi en cuir de veau. 

Version cuir de veau pleine fleur pur aniline petit grain fauve – Cliquez pour agrandir – Photo: Karim Louiba

 

  • SEMELLES ET LACAGE

Voici les autres nouveautés que nous avons introduites dans cette nouvelle version: 

  • nous avons désormais 4 oeillets et 3 crochets dans une finition cuivrée / brossée. Cela permet un laçage plus rapide et renforce le côté « baroudeur » du modèle. 
  • une semelle en gomme type Dainite couleur Togo (marron foncé)
Les 3 oeillets et 3 crochets

Les 4 oeillets et 3 crochets – Photo: Karim Louiba

 

Pour les puristes Dainite est un terme bien connu pour les autres laissez-moi vous expliquer. 

Il s’agit d’une marque de semelles en caoutchouc, fabriquées en Angleterre et utilisées par tous les plus grands fabricants de chaussures (comme Vibram que vous connaissez sans doute). 

 

Pourquoi je précise « type Dainite » ?

Parce que nos semelles sont exactement les mêmes (visuellement et à l’usage c’est quasi impossible de faire la différence) sauf qu’elles sont fabriquées par quelqu’un d’autre. 

Semelles type Dainite couleur Togo (= marron foncé)

Semelles type Dainite couleur Togo (= marron foncé)

 

Pourquoi ne pas avoir fait appel à Dainite ? 

J’ai bien essayé: mais dans un premier temps ils m’ont tout simplement dit que ce n’était pas possible. 

Pas découragé par ce refus j’ai insisté et j’ai fini par obtenir une réponse positive. 

Le problème c’est que je devais commander 1000 paires de semelles (ce qui fait beaucoup pour une jeune marque comme la nôtre) et que Dainite étant une marque connue le prix n’est pas uniquement représentatif de la qualité du produit (l’utilisation de ces semelles est aussi un bon argument de vente pour le fabricant de chaussures). 

 

J’ai donc abandonné cette piste et je me suis mis à la recherche d’autres semelles. 

Lorsque j’ai raconté mon histoire à l’un de nos fournisseurs il a rigolé et m’a sorti cette semelle:

Une copie conforme de la Dainite, fabriquée en Italie. 

La densité et le résultat des tests de résistance à l’abrasion étant très bons nous avons décidé de l’utiliser sur ce modèle. 

La nouvelle famille Country de chez Jacques et Déméter

La nouvelle famille Country de chez Jacques et Déméter – Photo: Karim Louiba

 

  • COMPOSANTS INVISIBLES

Il y a quelques temps j’avais consacré un article aux parties invisibles de nos chaussures. 

Ces composants – que seul le fabricant voit – sont très importants car ils influent sur la durée de vie du produit. 

Si vous voulez vous amuser à démonter ce modèle voila sur quoi vous allez tomber:

– un cambrion en bois
– un garnissage en plaque de liège 
– bout dur et contrefort synthétiques
– une première de montage en cuir de collet à tannage végétal (provenant de la tannerie Garat & Fils)

 

 

Comment se procurer ces souliers ?

 

Ces modèles sont disponibles sur notre e-shop :

  • Sashimi

    superbes ! Bon, trop tard me concernant, j’ai craqué pour une paire de Heschung il y a meme pas un mois.

    • Merci beaucoup ! Je vous comprends: Heschung fait aussi de très belles choses :)

  • De Grieve Maxime

    Bonjour. J’ai une petite question: vous dites « avec ces deux coutures apparentes, il offre une parfaite étanchéité. » Mais ces coutures ne sont’elles pas justement source d’ennuis ? Principalement celle reliant la semelle et la tige ?

    • Bonjour Maxime.
      Quelle est, selon vous, la source d’ennuis ? Le fait qu’il faille percer un trou pour réaliser la couture ? Si c’est cela: pas de panique. Lorsque le montage est réalisé dans les règles de l’art (comme ici) le fil est enduit de poix qui est une matière qui permet de parfaitement boucher les trous et donc d’imperméabiliser le montage.

      • De Grieve Maxime

        C’était tout à fait ça ! Vivement le 13 donc !

        • :) Attendez: il nous reste encore 6 références à vous présenter