chaussure cuir homme

Chaussure homme : découvrez tous les modèles existants

    Brogue, Balmoral, Adelaïde, etc. les noms pour désigner la chaussure homme sont nombreux et variés. 

    Du coup j’ai décidé de les compiler et de les expliquer dans un guide complet pour que tout cela soit plus clair. 

     

    L’idée de cet article m’est venue en passant devant la vitrine d’une boutique.  

    Je me suis rendu compte que même certains « professionnels » du secteur ne savent pas vraiment quels types de chaussures  ils vendent. 

    Du coup je me suis dit que d’écrire un « guide », le plus complet possible sur le sujet ne serait pas complètement idiot !

    Qui sait… ça sera peut-être l’occasion de découvrir le modèle de vos rêves !

    Note: Cet article est long (4500 mots) du coup j’ai rédigé une version condensée et illustrée dans un pdf gratuit, que vous pouvez télécharger ici.

    TELECHARGER LE PDF


    Dans cet article nous ne nous intéressons pas à la qualité de fabrication des chaussures.

    Il est, ici, uniquement question de design ou, plus précisément, de patronage. Pour la composition d’une chaussure reportez-vous au lexique.


    Note : c’est un article conséquent (plus de 4500 mots). Pour une meilleure lisibilité il est organisé en deux parties: 

    • la première partie vous présente tous les différents modèles de chaussures pour hommes. 
    • la seconde est consacrée aux décorations et autres ornements (bouts, perforations, etc.) que vous pouvez trouver sur vos chaussures. Allez directement à la seconde partie

     

     

    Chaussure homme : Partie 1 – Les différent  types

     

    LE RICHELIEU (OU OXFORD EN ANGLAIS)

    Ce qui vous permettra, à coup sûr, de dire d’une chaussure pour homme que c’est une paire de richelieu c’est son système de laçage.

    chaussure homme richelieu

    Voila à quoi ressemble un le système de laçage d’un richelieu

     

    Sur ce type de chaussures les garants ne sont pas laissés libre et sont cousus sous l’empeigne.

    Elles présentent donc un laçage qu’on dit fermé, offrant ainsi à vos chaussures une ouverture en V qui peut parfois poser problème si le cou-de-pied est trop fort.  

     

    Il est communément admis, chez les garants des règles d’élégance masculine et du bon goût, que le richelieu est le modèle de chaussures le plus élégant (car elles ont moins de coutures apparentes et donc un design plus « clean »).
    Note : certains poussent les règles à l’extrême et considèrent que les chaussures noires sont à réserver pour la ville et / ou le soir alors que les chaussures marron ou de couleurs sont à porter à la campagne ou le week-end. 
    Mais, sauf si vous êtes Gatsby, ces règles, pour le commun des mortels, sont un peu dépassées de nos jours !

    Etant donné toutes les variations qu’il est possible de réaliser cela n’est pas vrai à chaque fois.

     

    Rentrons donc dans le vif du sujet et regardons de plus près les différents types de richelieu que vous pourrez croiser. 
    Note : si ce type de chaussures vous passionne je vous invite à lire l’article La chaussure richelieu : origines et histoires pour qu’il n’ait plus aucuns secrets pour vous. 

     

     

    Le richelieu one-cut (ou whole cut)

    Si l’on reste dans l’idée qu’une chaussure présentant le moins de coutures possibles est la plus élégante alors les one-cut sont les reines vu qu’elles ne présentent pas une seule couture apparente.

    chaussures hommes one cut whole cut

    Une seule pièce de cuir pour ce richelieu one cut réalisé par un bottier japonnais.

     

    Ces chaussures, très difficiles à réaliser, sont confectionnées à partir d’une seule pièce de cuir.
    Note : selon le savoir-faire du fabricant (oui toujours la même histoire) votre paire n’aura aucune couture apparente alors que d’autres laisserons apparaître une couture au niveau du talon permettant la mise en forme de la chaussure.

     

     

    Le richelieu à plastron

    La particularité de ces richelieu est qu’il n’y a pas de garants : les œillets sont mis sur une pièce de cuir à part qu’on appelle le plastron.

    Celle-ci sera ensuite rapportée sur le reste de la tige.

     

    Dans ce cas particulier l’empeigne (l’avant de la chaussure) et les quartiers (partie latérale arrière de la chaussure) sont présents sur une seule et unique pièce.

    Chaussure homme richelieu à plastron

    Nos long wing sont un exemple de richelieu à plastron

     

     

    Le richelieu saddle

    Initialement pensé pour les sportifs, il y a un siècle environ, le saddle a été, rapidement, à la mode de l’autre côté de l’atlantique puis est tombé aux oubliettes.

    chaussures hommes saddle

    Avec un jeu sur les matières on voit bien la pièce de cuir caractéristique du richelieu saddle

     

    Aujourd’hui on le voit revenir et les modèles saddle fleurissent dans le catalogue de bon nombre de marques, des plus décontractées aux plus prestigieuses.
    Note : Je ne suis pas un grand fan des saddle car pour la plupart on a l’impression de voir des chaussures de golf.

    Techniquement les chaussures dites saddle présentent un renfort de cuir faisant le tour du coup de pied (cette pièce permettait une meilleure tenue du pied pour les sportifs). 

     

     

    Le richelieu balmoral

    On reconnaît un richelieu balmoral par la découpe particulière de la tige autour de l’entrée du chaussant.

    les garants (partie de la chaussure où se trouve les lacets) ont une forme qui se prolonge jusqu’à l’arrière.
    Note : ce type de chaussures est en fait une version basse des bottines balmoral (voir la partie boots / bottines)

    chaussures hommes balmoral

    Vous voyez la ligne qui part sous les lacets et va jusqu’à l’arrière ? C’est cela qu’on appelle la découpe Balmoral

     

     

    Voici donc pour le richelieu.

    J’en vois déjà penser que j’ai oublié tout un tas de variantes (bout droit, bout fleuri, bout golf, etc.).

    Je vous ai prévenu au début : ce sont des décorations et j’en parle dans la seconde partie.

    Ici on s’intéresse aux différences de patronage / construction.

    Passons donc à notre prochaine famille de souliers: 

     

     

    LE DERBY (OU… DERBY EN ANGLAIS)

    Une fois encore, comme pour le richelieu, ce qui va vous permettre de reconnaître une paire de derby c’est son système de laçage.

    chaussures hommes derby

    Notre derby porte bien son nom. Un système de laçage ouvert caractéristique de ce type de chaussures

     

    Alors que les précédentes présentaient un système de laçage fermé avec des garants emprisonnés sous l’empeigne la c’est tout le contraire:

    les quartiers sont claqués sur l’empeigne et laissent donc les garants libres (un peu comme des oreilles en fait). 

    Cela permet donc une plus grande ouverture de chaussant.

     

    Dans la hiérarchie de l’élégance le derby va se situer en dessous du richelieu car ce système de laçage ouvert lui donne une esthétique moins racée. 
    Note : la encore certains poussent un peu sur les règles et considèrent que le derby est un modèle rustique qui ne pourrait sous aucun prétexte être porté avec un costume. 
    Pourtant lorsqu’on voit, par exemple, un derby Arca de chez Corthay on a du mal à s’imaginer porter ce genre de modèle pour un week-end détente entres amis (encore que… Gatsby, toujours lui…).
    Certains considèrent alors que moins il y a d’oeillets sur un derby plus il sera élégant et approprié pour parfaire une tenue formelle. 

    chaussures hommes derby Arca corthay

    Derby Arca par Corthay

     

    Comme pour le richelieu il y a, selon les variations du patronage, un nom pour chaque Derby. 

     

     

    Le derby chasse et demi-chasse

    La caractéristique qui vous permettra de reconnaître au premier coup d’oeil une paire de derby chasse ou demi-chasse est la présence d’un plateau et d’un bout fendu (également appelé nez jointé : je vous en dis plus dans la seconde partie)

     

    Le nom provient en fait d’un modèle réalisé par JM Weston qui a été (et est toujours selon moi) très populaire en France.

    A tel point que c’est devenu un classique et le nom d’un type de souliers (comme Kleenex ou Post-it).

    Depuis, de nombreuses marques ont proposé leur propre vision de ce type de modèle. 

     

    Ce qui fait la différence entre les appellations chasse et demi-chasse c’est le nombre de pièces de cuir qui composent l’empeigne (le dessus de la chaussure), le type de nez jointé et aussi le montage:

    • Pour le derby chasse l’empeigne est fabriquée avec une seule pièce de cuir (le quartier revient jusqu’au bout avant de la chaussure). Les règles veulent qu’un derby chasse soit réalisé avec un montage norvégien.

    • pour le demi chasse cette partie est composée de deux pièces (appelées claque et quartiers). Le demi-chasse sera, lui, proposé avec un montage Goodyear.

    chaussures hommes demi chasse

    Voici un derby demi-chasse (toujours chez Weston) ou l’on voit bien que le montage n’est pas le même.

     

     

    Le buck

    Lorsque votre Derby est fabriqué dans un cuir velours ou nubuck blanc (le beige est toléré mais on en trouve de toutes les couleurs par abus de langage) on appelle cela un Buck ! 
    Parfois il en faut peu pour donner un nom à un modèle. 

    Note : en général un derby Buck est monté sur une semelle en gomme rouge brique

    chaussures hommes derby buck

    Un exemple parfait de derby buck ci-dessus

     

     

    Les modèles à boucles (monk shoes en anglais)

    Alors oui, visuellement, il n’y a pas de système de laçage et on pourrait être tenté de les mettre dans une catégorie à part.

    Mais, dans leur construction, les modèles à boucles (simple, double voire triple) sont identiques à un derby sauf que les lacets ont été remplacés par des lanières qui se ferment avec des boucles. 
    Note : C’est moins courant mais il est possible de voir un modèle à boucles avec un patronage de richelieu.

     

    Considérés comme moins élégantes qu’un richelieu – à cause des boucles en métal – elles font actuellement un grand retour auprès des amateurs de souliers car elles offrent un juste milieu entre formel et détente et surtout on les voit beaucoup moins dans la rue.

     

    Si l’idée vous tente n’hésitez pas jeter un oeil à notre vision des chaussures à double boucles.
    Note : une des dernières tendances apparue chez nos amis Italiens est de ne pas fermer la dernière boucle (la plus haute).

    chaussures hommes double boucles

    Nos doubles boules présentent un léger contraste avec deux bandes cousues et patinées (existe aussi en noir et bleu marine)

     

     

    Voila pour le derby.

    Continuons notre passage en revue des chaussures basses. 

     

     

    LE MOCASSIN ET LE BATEAU (LOAFER ET BOAT SHOE EN ANGLAIS)

    Tout le monde s’accorde à dire que les mocassins sont sans doute les plus vieilles chaussures du monde et sont connus pour être les chaussures des indiens d’Amérique.
    Note : le terme mocassin désigne un montage (façon de lier la semelle et le dessus de la chaussure) au même titre que Blake, Goodyear, Norvégien, etc.
    Plus d’informations dans l’article sur les différents montages de chaussures

    chaussures hommes mocassin penny loafer

    Ici un mocassin qu’on appelle plus précisément Penny loafer

     

    On associe souvent mocassin à décontraction et c’est bien normal vu qu’à l’origine c’est cette idée qui a guidé la façon dont il est conçu :

    • sauf exception les mocassins n’ont pas de lacets ce qui facilite l’enfilage
    • ici ce n’est pas un jeu de style : les mocassins possède toujours un plateau
    • dans certains cas il n’y a pas de bout dur pour moins de rigidité
    • certaines marques proposent des mocassins non doublés pour rendre la chaussure encore plus légère. 

     

    Les mocassins ont des décorations qui leur sont propres et qu’on ne voit pas sur d’autres modèles :

    • une barrette de cuir
    • des pampilles décoratives 

     

    De nos jours, les mocassins ne sont plus exclusivement des chaussures de détente et peuvent être réalisés avec une construction plus solide et des cuirs de qualité afin d’avoir une durée de vie bien plus longue.

    Ils peuvent réaliser dans des variantes que je vous ai déjà présentées plus tôt dans cet article : one-cut / wholecut, Prince Albert, etc. 

    Les slippers sont une variante à mi chemin entre les mocassins et les chaussons. 

    chaussures hommes slippers pampilles

    Ici un slipper à papilles de chez JM Weston

     

     

    Le bateau

    Ces chaussures sont appelées ainsi car, à l’origine, elles ont été conçues pour les marins (c’est logique non?)

    Elles ressemblent aux mocassins à la différence qu’elles ont des lacets qui en plus font tout le tour de la chaussure et seront, le plus souvent, fabriquées avec du cuir gras pour résister à l’eau.

    Elles sont, en général, construites avec une semelle blanche.

    chaussures hommes bateau dockside

    Le grand classique de la chaussure bateau: le dockside de chez Sebago (ici en cuir gras)

     

     

    Voila pour les familles de chaussures basses. Cela vous permet d’y voir plus clair ?

    Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin et passons à la suite il reste pleins de beaux modèles à découvrir!

     

     

    LES CHAUSSURES MONTANTES (BOTTINES, BOOTS, BRODEQUIN, ETC.) 

    La famille des chaussures montante est large et variée.

    Mais vous allez vous rendre compte à la lecture de ces lignes que nous pouvons, en caricaturant la chose, lui appliquer les mêmes distinctions que celles que nous venons de voir pour les chaussures basses. 
    Note : je ne m’attarde pas sur la botte qui est très particulière et désigne quasiment une famille de modèles de chaussures à elle toute seule (Cavalière, Wellington, etc.).
    Nous parlons ici de souliers pour hommes et les bottes, en dehors d’une utilisation spécifique (l’équitation par exemple), sont rarement portées par les hommes pour aller au travail ou simplement se promener dans la rue. 

     

    L’utilisation du terme anglais boots est alors adaptée pour désigner les modèles montants (de quelques  centimètres au dessus de la malléole jusqu’au dessus de la cheville) que les hommes modernes ont totalement intégrés dans leur garde robe. 

    Les boots offrent une alternative de choix aux souliers bas car les possibilités sont bien plus vastes.

    Par ailleurs de plus en plus d’amateurs de chaussures se tournent vers les boots afin de retrouver l’originalité qu’on ne trouve plus sur les chaussures basses

     

     

    La bottine balmoral

    Je vous ai déjà présenté la version basse alors que la version originelle de ce modèle est en réalité la version haute.

    chaussures hommes balmoral boots

    On retrouve la découpe balmoral sur ces bottines réalisées par un bottier japonais

     

    Nous avons donc une chaussure qui monte au dessus de la cheville et fermée par des lacets (de 7 à 9 oeillets – avec ou non des crochets – en général).

    Les garants sont construits de la même façon qu’un richelieu (donc emprisonnés sous l’empeigne).

     

     

    Le brodequin (ou derby montant)

    Concrètement c’est la même chose que la Balmoral sauf que celle-ci est construite de la même façon qu’un derby (les garants sont libres).

    Cela lui donne un aspect légèrement moins formel et permet surtout des interprétations bien plus spécifiques: combat boots, work, boots, etc.

    Notre modèle City Boots V2 est, de part sa conception / fabrication, un brodequin:

    chaussure homme brodequin derby boots

    Nos city boots sont le parfait exemple de brodequin

     

     

    La bottine à boutons (Button boots en anglais)

    La encore nous avons une bottine semblable à la balmoral.

    La différence (et elle est bien visible) est qu’elle se ferme avec des boutons.

     

    C’est un modèle quasi introuvable en prêt-à-chausser mais que certains bottiers réalisent en sur-mesure.
    Dans tous les cas c’est une chaussure compliquée à enfiler (le patronage est prévu au plus juste car les boutons n’offrent pas d’amplitude de serrage comme les lacets).
    A tel point qu’on doit souvent utiliser un tire-bouton pour l’attacher. 
    Note : en général la partie supérieure (celle sur laquelle se trouve les boutons) est dans une matière différente. 

    Chaussures hommes bottine à boutons

    Bottier A. Delos. On distingue bien les attaches bouton / la conception balmoral / les 2 matières

     

     

    La chukka boots

    Elles se ferment à l’aide de lacets (2 à 3 oeillets en général) et les garants sont construits comme sur un  derby.

    Elles ont très peu de coutures apparentes ce qui leur permet selon la forme et les matières utilisées d’être adaptées aux situations à la fois formelles et décontractées (certaines maisons proposent des Chukka one-cut). 
    Note : On les appellera Desert boots si elles sont montées sur une semelle en crêpe et uniquement en crêpe.

    Chaussures hommes chukka boots

    Notre Chukka est un bon compromis entre élégance et détente

     

     

    La bottine jodhpur

    On reconnaît une Jodhpur – qui au départ a été conçue pour l’équitation – à la lanière qui est utilisée pour serrer la chaussure au niveau de la cheville.  

    chaussures hommes jodhpur

    Un exemple de magnifique Jodhpur par Zonkey Boot

     

     

    La chelsea boots

    Sa particularité est d’avoir des élastiques situés sur les côtés. Ils permettent de les enfiler et de les retirer très facilement.

    C’est un modèle très populaire (popularisé, entres autres, par les Beatles dans les années 60) et, la encore, de nombreuses marques proposent leur version de la Chelsea boots avec, forcément, plus ou moins de succès pour un modèle vu et revu!

    chaussures hommes chelsea boots

    Une version plus effilée que d’habitude pour ces chelsea boots !

     

     

    La bottine à glissière

    Similaire dans sa construction à une Chelsea boots à la différence que les élastiques sont remplacés, sur le côté intérieur, par une fermeture Éclair.

     

     

    Nous venons donc de passer en revue tous les différents modèles de chaussures.

    Dans la seconde partie de ce dossier je détaille pour vous les variations qu’il est possible de leur appliquer: bout fleuri, perforations, etc. 

    Note: C’est la fin de la première partie mais il y a beaucoup d’informations dans cet article. Pour vous aider à reconnaitre toutes les chaussures j’ai rédigé une version condensée et illustrée dans un pdf gratuit, que vous pouvez télécharger ici.

    TELECHARGER LE PDF

     

     

    Chaussure homme : Perforations et bouts

     

    Dans cette seconde partie je vais vous parler des différentes « décorations » que vous pouvez trouver sur une paire de chaussures (bout, perforations, etc.).

    Dans la première partie les modèles présentés avaient des différences de conception / patronage :

    • système de laçage ;
    • construction ;
    • bas ou montant ;
    • etc.

     

    Ce dont je vais vous parler ici s’applique à tous les modèles présentés sans distinction.

    chaussures hommes bout fleuri

    Voici par exemple le bout fleur de notre derby long wing

     

    Vous les voyez partout:

    • des perforations
    • des bouts de couleurs différentes
    • des bouts avec de drôle de formes
    • etc.

    Pourtant, comme nous allons le voir, certaines de ces finitions, vont jusqu’à donner leur nom à un modèle.

    Mais n’oubliez pas qu’elles peuvent s’appliquer sur tous les types de chaussures: richelieu, derby, mocassin, etc.

    Ce ne sont pas des différences de fabrication comme on a pu le voir avant. Ce sont des choix purement esthétique! On pourra donc, par exemple, parler de d’un derby à bout droit ou d’un richelieu à bout fleuri. 

     

     

    LES DIFFERENTS BOUTS

    Comme son nom l’indique on s’intéresse ici à l’avant de vos chaussures.

    Vu que c’est une partie qui n’est pas soumise aux contraintes de la marche on peut facilement la décorer. 
    Note C’est également, entres autres, sur le bout de vos chaussures que vous pouvez réaliser un glaçage comme nous vous l’expliquons dans notre guide d’entretien pour chaussures.

     

    Au-delà du visuel la présence d’un bout à tendance à couper la forme de la chaussure et donc à éviter d’avoir une chaussure trop effilée. Voici les différents bouts que vous pouvez trouver:

     

     

    Le bout uni

    Ici pas de fioritures: l’avant de votre chaussure est d’une seule pièce et sans décoration.

    Par exemple c’est un bout uni que vous retrouvez sur notre Chukka : 

    Chaussures hommes bout uni

     

     

    Le bout droit / bout droit remplié / bout droit perforé

    Dans ce cas nous allons ajouter une pièce de cuir pour former le bout.  

    Selon la finition appliquer à cette pièce on peut se retrouver avec:

    • un bout droit lorsqu’elle est coupée « droite »
    • un bout remplié lorsque le bord de cette pièce est replié sur lui même

     

    Le bout droit peut-être souligné d’une ligne de perforation (juste une ligne pas un motif comme pour un bout fleuri) on parle alors de « bout droit perforé ».
    Logique non?

    Note : l’ajout d’une pièce de cuir pour créer un bout permet de jouer sur un contraste de matière et / ou de couleurs.

    Par exemple sur notre Derby vous retrouvez un bout droit tout ce qu’il y a de plus classique. 

    chaussures hommes bout droit

     

     

    Le bout golf

    Comme pour le bout droit on vient ajouter une pièce de cuir pour former le bout.

    Mais cette fois la forme est plus complexe et se prolonge vers l’arrière de la chaussure
    Note : parfois un bout golf ne présente pas de « pointe », il est coupé droit et forme donc un U

    C’est par exemple un bout golf que nous avons décidé de mettre sur notre modèle Brogue :

    chaussure homme bout golf

    Le bout golf, ici sur notre drogue fauve. On voit bien la ligne partir en arrière et venir mourir au niveau de la cambrure.

     

     

    Le bout golf long wing

    Nous sommes ici en présence d’un bout golf sauf que ses branches font tout le tour de la chaussure et se rejoignent à l’arrière. 

    Nous utilisons ce type de bout sur notre Derby Long Wing :

    chaussures hommes bout long wing

    Ici on voit la ligne du bout qui part et qui va jusqu’à l’arrière de la chaussure

     

    On vient donc de voir que pour faire un bout il faut ajouter une pièce de cuir.

    Dans certains cas, cela permet de jouer sur un contraste de matière et / ou de couleurs.

    On peut également se servir d’un bout pour simplement de « casser » la forme. Cela permet d’éviter d’obtenir une impression de « chaussures pointues ». 

     

    Mais il n’est pas obligatoire d’ajouter une pièce de cuir au patronage de la chaussure. On peut très bien simuler un bout par: 

    • une couture qui pince le cuir
    • une ligne de perforations
    • une simple couture

    Par exemple, sur notre modèle City boots nous avons simulé un bout par une simple couture: 

    chaussures hommes bout droit simule

    Un exemple de bout droit simulé sur notre city boots en velours

     

     

    Le bout fleuri

    On vient décorer le bout avec un motif réalisé avec des perforations de différentes tailles. On peut « fleurir un bout » qu’il soit uni, droit, golf ou simulé! 
    Note : comme pour la découpe (dont je vous parlais dans mon article sur comment fabriquer une paire de chaussures) un bout fleuri peut-être réalisé intégralement à la main avec des mèches ou par un outil que l’on vient presser sur le cuir.
    Réaliser à la main prend plus de temps et coûte donc plus cher mais développer un outil est coûteux donc la encore le choix est cornélien !

     

    Par exemple, sur nos modèles, nous utilisons un bout fleuri sur notre richelieu long wing, notre work boot ou encore sur le derby long wing. 

    Chaussures hommes bout fleuri

    Bout fleuri utilisé sur nos work boots et nos long wing

     

     

    LES DIFFERENTS PLATEAUX

    Parfois on ne se contente pas de mettre des décorations sur le bout des souliers. On peut aussi jouer avec l’empeigne (la partie de la chaussure qui recouvre votre pied). 

    On va alors créer ce qu’on appelle un plateau et vous en avez un exemple sur nos Country boot :

    chaussures hommes plateau

    Voici un exemple de plateau que vous retrouvez sur notre country boot

     

    Comme pour tout le reste il y a plusieurs variantes de plateaux que je vais vous présenter maintenant. 

     

     

    Le plateau à lac

    Dans ce l’empeigne est composée de deux pièces de cuir qui sont cousues bord à bord pour former le plateau. C’est une technique très compliquée et très coûteuse qui n’apporte pas de véritable plus à la fabrication. Elle est donc peu utilisée de nos jours. 
    Note: la couture peut être réalisée chair contre chair ou fleur (pour l’empeigne) sur chair (pour le plateau). 

     

     

    Le plateau à lac pincé

    Pour ce plateau l’empeigne est formé d’une seule pièce de cuir et nous allons venir créer le plateau par une couture qui pince le cuir. C’est ce type de plateau, précisément, que vous retrouvez sur notre modèle country boots.

     

     

    Le nez jointé

    Je vous en parlais dans le cas d’un derby chasse. Le nez jointé est, dans la plupart des cas, un complément naturel du plateau. Pour réaliser un nez jointé on vient assembler, à l’aide d’une couture, l’avant de l’empeigne. 

     

     

    Nous avons vu qu’il était possible de réaliser des perforations sur le bout (on parle alors de bout fleuri).

    Mais vous avez aussi remarqué que, sur certaines chaussures, il y a des perforations ailleurs.

    On parle alors de brogue qui est, comme vous allez le découvrir, une famille à part entière. 

     

     

    Chaussure homme : le cas particulier du brogue

     

    chaussures hommes brogue full

    Notre brogue (ici en marron brun / acajou) porte bien son nom !

     

    Le terme brogue désigne un modèle de chaussures qu’on a décoré avec beaucoup de perforations.

     

    Comme ce n’est pas une différence de fabrication mais un choix esthétique il m’a paru plus judicieux de le mettre ici, avec les autres décorations possibles. 
    Note historique : le terme brogue était déjà utilisé par les écossais et les irlandais pour désigner une chaussure avec des perforations il y a des siècles.
    A l’époque les trous n’étaient pas que décoratif : ils servaient à faciliter l’évacuation de l’eau.
    Il n’y a pas si longtemps les brogues – dans toutes leurs variations – étaient considérées comme des chaussures « casual ».
    Ce n’est que très récemment que certains bottiers se les sont ré-appropriés dans des modèles plus élégants les uns que les autres.

       

    Selon la quantité et l’emplacement des perforations votre paire de souliers sera:

    • Brogue complet
    • Demi Brogue
    • Quart Brogue
    • ou encore Long Wing Brogue

     

    Bien que peu de personnes s’embêtent avec ce genre de détail et préfère la simple appellation brogue un peu de culture ne fait jamais mal donc voici ce qui les différencie.

    Je vous rassure il n’y a pas besoin de compter les trous!

     

     

    Brogue complet (ou Full Brogue en anglais)

    Avant toute chose pour qu’une paire de chaussures soit appelée Full brogues il faut qu’elle ait un bout golf. C’est indispensable.

    Sans ça elle n’est pas Full Brogue (comment on l’appelle alors? vous le verrez plus bas).

    Par ailleurs une paire full Brogue aura une tige composée de cinq pièces:

    1. quartier
    2. garants
    3. talonnette
    4. claque
    5. bout (golf donc)

    Elle sera également celle qui a le plus de perforations. 

    Si jamais elle ne présente aucune perforation mais que les 5 pièces ci-dessus sont présentes on parle alors d’Austerity Brogue. 
    Note: certains modèles, bien que présentant de nombreuses perforations, ne pourront pas être appelés « Full Brogue » car leur tige n’est pas composée des cinq pièces citées au dessus.

    Chaussures hommes full brogue

    On retrouve bien, dans ce cas, les 5 pièces

     

     

    Demi Brogue (ou Half Brogue en anglais)

    Une paire de demi Brogue est très proche d’une Full Brogue. La seule différence va être au niveau du bout utilisé: les demi Brogues auront un bout droit (au lieu du bout golf).

    Attention, techniquement, elles doivent (comme des Full Brogues), avoir une tige construite avec les cinq pièces indiquées plus haut.

    On remarquera qu’elles ont, en général, moins de perforations (mais ce n’est pas une règle). 

    Chaussures hommes half brogue

    Les 5 pièces + un bout droit: ce sont des demi brogues!

     

     

    Quart de Brogue (Quarter Brogue en anglais)

    Dans ce cas la définition est plus floue et ne s’appuie pas sur une caractéristique précise de construction.

    On remarquera simplement que, dans ce cas, les souliers présentent moins de perforations et ont, dans une vaste majorité de cas, un bout droit (mais ce n’est pas une règle).

     

     

    Long Wing Brogue

    Si vous avez bien suivi jusqu’ici l’explication du pourquoi de ce nom devrait tomber sous le sens.

    Effectivement, dans ce cas, il s’agit du bout utilisé qui sera donc un bout golf long wing. Tout simplement.

    chaussures hommes long wing brogue

    Notre derby long wing aurait également pu s’appeler long wing brogue

     

    L’appellation brogue pourra être mélangée avec celles évoquées précédemment.

    Il n’est donc pas impossible que vous tombiez un jour sur un modèle de brogue à boucles ou un derby brogue.

    Dans ces cas on précise rarement le type de brogue car c’est une notion peu commune.
    Mais, vous, à présent, pourrez toujours tenter de briller en société avec ce que vous venez de lire… ou tout simplement vous endormir plus intelligent ce soir ! 

     

     

    Grâce à ce guide vous êtes maintenant capable de reconnaître 99% des chaussures.

    Peut-être même que je vous ai fait découvrir certains modèles qui rejoindront un jour votre placard à chaussures !

    Si vous souhaitez aller à l’essentiel lisez l’article qui vous présente les 5 paires de chaussures pour homme indispensables

    En cherchant bien vous arriverez bien à en trouver qui ne rentrent pas forcément dans les cases décrites car je n’ai pas voulu m’attarder sur des modèles ultra-spécifiques qu’on rencontre peu (spectator, ghillie, etc.).

    N’hésitez pas à en parler dans les commentaires ci-dessous !

    Par vous aider à bien assimiler toutes ces informations, j’ai créé un PDF (gratuit bien sûr), que vous devriez télécharger car:

    • il résume et synthétise tout ce qu’il y a dans cet article
    • tous les différents modèles de chaussures y sont illustrés et expliqués
    • il est plus rapide à parcourir ce qui sera utile lorsque vous chercherez votre prochaine paire de chaussures !

    TELECHARGER LE PDF

     

     


    Je suis le co-fondateur de Jacques & Déméter. Après des études d'ingénieur et un passage dans un cabinet d'audit j'ai décidé que je souhaitais concilier mon travail à l'une de mes passions. J'ai alors tout abandonné et je me suis lancé!


    • Vincent

      Je travaille dans un magasin qui propose des chaussures « milieu et haut de gamme » pour hommes en Allemagne depuis quelques jours, et je dois avouer que je me sentais perdu par rapport à tous les types de chaussures qui y sont proposés, et surtout car le gérant attends beaucoup de ses vendeurs. Une chose est sure, c’est que cet article va bien m’aider, merci d’avoir pris le temps de l’écrire!

      • Merci Vincent! S’il peut vous aider dans votre travail alors je ne l’ai pas écrit pour rien :)

        • Jose Jean Baptiste

          J’adore la creation de chaussures,je fouille partout sur le net pour savoir les autres modeles, car je ne connaissais que les mocassin,maintenant je pense que ca va beaucoup m’aider dans mon apprentisage,merci a vous.

    • apache

      Peut-on savoir de quelle marque sont les Chukka présentées sur la photo ? Merci

    • NathalieG

      Bonjour, Je suis à la recherche du nom de la découpe que l’on trouve sur la photo ci dessous
      Peut on parler de découpe frontale? Quel est ce type de Derby quand la claque joint la semelle sur l’avant et que les quartiers ne se rejoignent pas? Je sèche!! Merci pour votre réponse

      • Bonjour Nathalie.
        Il n’y a pas de photo. Pouvez vous me l’envoyer directement par email ou tenter de la remettre dans un autre commentaire car ca m’aidera à vous répondre.

    • Evance Cassegney

      Bonjour, excellent travail, ce guide! Moi qui commence tout juste à m’intéresser sincèrement aux souliers, je suis comblé…Petite question toutefois : Qu’est ce que le modèle(ou type de décorations, si j’ai bien suivi) « Adelaide »? Je suis tombé amoureux fou d’un modèle(archi hors de mes moyens) de chez Edward Green : Laughton 890(version roasted chestnut à bout droit…aaaaah…je m’évanouis…)

      • Bonjour. Adélaïde est un modèle de richelieu (oxford) avec un plastron en forme de U au niveau des lacets. Donc ce modèle de chez Edward Green en est un (et il est vraiment superbe d’ailleurs !)

    Jacques & Déméter - 2011/2016 All right reserved